La 2ème Conférence Extraordinaire des Chefs d’Etat de l’Autorité de Développement Intégré du Liptako Gourma (ALG) s’est tenue hier sous la présidence de SE Issoufou Mahamadou président de la République, président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat de l’ALG. Il avait à ses côtés le Président du Burkina Faso SE Roch Marc Christian Kaboré et le Premier ministre du Mali SE Modibo Keïta. L’ouverture officielle des travaux s’est déroulée au Palais des congrès en présence du Président de l’Assemblée Nationale SE. Ousseini Tinni, du Premier ministre, Chef du gouvernement Brigi Rafini, des présidents des Institutions de la République, des membres du gouvernement, des délégations venues des pays membres ainsi que de plusieurs personnalités et invités.

La rencontre de Niamey s’est tenue dans une ambiance empreinte de Chaleur et de fraternité. A l’issue des travaux, les Chefs d’Etat ont signé le traité revissé de l’ALG. La signature de ce traité permettra sûrement à l’ALG de relever les défis sécuritaires et continuer à jeter les jalons de la prospérité économique et sociale des pays de l’espace de l’ALG. La fin des travaux de cette 2ème Conférence Extraordinaire des Chefs d’Etat de l’AlG, a été aussi sanctionnée par un communiqué final, dont nous publions l’intégralité, lu par la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama, présidente du Conseil des ministres des l’ALG.

Dans son mot de bienvenue à l’ouverture de la Conférence, le gouverneur de la région de Niamey M. Hamidou Garba a indiqué que cette conférence doit être pour tous les participants une belle occasion pour découvrir la ville de Niamey, cette ville qui fort heureusement, bénéficie depuis 2011, d’une attention toute particulière du gouvernement du Niger qui la dote de cadres adéquats pour rendre le séjour des participants agréable. Il a précisé que Niamey est au premier plan intéressée et concernée par tout ce qui contribue à la promotion de l’intégration économique régionale et au rapprochement des peuples frères du Liptako-Gourma. M. Hamidou Garba a noté que la capitale du Niger est interpelée par la question de l’intégration et elle entend jouer sa partition dans l’accomplissement de cette importante mission.

Dans son allocution d’ouverture, le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou est revenu sur les défis auxquels fait face l’espace ALG, avant de relever la nécessité d’une synergie d’actions et d’une mutualisation des efforts et des moyens entre les pays membres en vue de créer les conditions d’un plein épanouissement des populations de l’espace communautaire. (Lire ci-dessous l’intégralité du discours prononcé par le président Issoufou, président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat).

Laouali Souleymane(onep)