Votre mot de passe vous sera envoyé.

La Chine envisage de réaliser dans un proche avenir, dans le cadre de la coopération avec le Niger, d’importants projets dont la construction d’un nouveau pont sur le Niger à Niamey, le plus grand financé par le gouvernement chinois dans le pays.

L’annonce en a été faite par l’ambassadeur de Chine au Niger, Zhang Lijun au cours d’une interview accordée récemment à un correspondant de Xinhua à Niamey.

Situé au sud-ouest de Niamey, ce pont aura une route à quatre voies et à double sens avec une longueur de 3,7 kilomètres. Cesera le plus grand pont financé par le gouvernement chinois au Niger.

Ce nouveau pont vient s’ajouter à un autre déjà inauguré en 2011, le pont de l’Amitié Chine-Niger, reliant les deux rives du fleuve Niger, dans la capitale nigérienne, également fruit de la coopération sino-nigérienne.

Au nombre de ces projets figure également le renforcement de la coopération sino-nigérienne dans le secteur de la santé publique, basé sur l’Hôpital général de Référence (HGR) de Niamey, don de la Chine, inauguré le 2 août dernier à Niamey. D’un coût global de plus de 450 millions de yuans (plus de 44 milliards de fcfa), et d’une capacité de 500 lits, c’est l’hôpital le plus grand et le plus moderne de l’Afrique de l’Ouest, selon les spécialistes.

Selon M. Zhang Lijun, les membres de la 19e mission médicale chinoise attendue à Niamey serviront tous au HGR, la Chine et le Niger signeront des accords sur la coopération entre les hôpitaux correspondants dans le but de renforcer la capacité de gestion dans l’intracardiologie et la neurologie.

« De plus, la partie chinoise continuera d’organiser des séminaires sur l’administration et des séminaires techniques sur l’entretien des équipements médicaux dans le cadre des projets chinois d’assistance à l’étranger, afin de renforcer la formation et le stockage du personnel qualifié et de faire de cet hôpital un exemple de la coopération amicale sino-nigérienne », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, par la faveur de la mise en oeuvre des projets dans le cadre des crédits à conditions préférentielles chinois, la Chine et le Niger sont en train de faire démarrer le projet de construction d’une ligne électrique 330kV Birin Kebbi (Nigeria)-Niamey et Zabori-Mlanville (Bénin), ainsi que le projet de la construction de la cimenterie de Kao (centre du Niger), et de suivre de près d’autres projets dont le projet de Station de Traitement d’eau potable sur la rive droite du fleuve Niger à Niamey.

En outre, il est envisagé de faire progresser davantage la coopération des deux pays dans le secteur du pétrole, de promouvoir la construction du projet d’Agadem phase II et du pipeline pour l’exportation du pétrole, et d’explorer de nouveaux projets de coopération dans ce secteur.

Depuis 2012, grâce aux gisements exploités par la China National Petroleum Corporation (CNPC), le Niger est devenu producteur et exportateur de pétrole et dispose actuellement d’une industrie pétrolière complète, produisant un pétrole de haute qualité.

Vieille de plus d’un demi-siècle, la coopération sino-nigérienne couvre à l’heure actuelle, de larges domaines notamment politique, économique, énergétique, culturel, sécuritaire, et d’infrastructures.

On peut citer entre autres illustrations, symboles du degré de l’amitié entre les deux pays, outre l’Hôpital général de Référence et le pont de l’Amitié Chine-Niger, le stade Général Seyni Kountché, la réalisation du système d’alimentation en eau potable à Zinder, des écoles et des équipements de formations sanitaires à travers le territoire national.

Xinhua