Depuis hier, la photo du véhicule présidentiel 075 fait le buzz des réseaux sociaux nigériens. Les citoyens continuent d’exprimer leur ras-le-bol et demande un châtiment exemplaire à l’indélicat qui a osé verser l’image de la présidence de la République.

Face à cette nouvelle on ne peut plus choquante, la Rédaction de Niger Inter a cherché à savoir qu’est-ce qui s’est exactement passé ? Comment un véhicule de la présidence de la République peut-il se retrouver dans ces lieux de la ‘’fitna’’ ? Bref, qui plus que tous ces internautes pour exprimer leur indignation face à ce qu’ils avaient considéré comme une démesure, un abus des biens publics ?

Au moment où nous échangions avec l’une de nos sources qui était justement avec l’équipe en cause, nous lisons ce post de Mme Halima Maiga sur son profil Facebook : « Nous avons tous été choqués de constater qu’un véhicule de la Présidence soit photographié dans un lieu peu fréquentable, nous avons demandé des sanctions à la hauteur de l’acte, et c’est notre devoir. Après investigation, ce véhicule transporte des étrangers qui se sont arrêtés 30 secondes le temps de changer de voiture et prendre une autre plus adaptée pour la mission afin de libérer le chauffeur pour qu’il regagne le palais…..Voilà toute l’affaire selon ma source. Mais je conseille au chauffeur que pour la prochaine fois il ne doit pas dépasser la barrière ».

Cette version nous été également confirmée par nos sources. En effet, de quoi s’agit-il ? Ce véhicule avait été affecté à une délégation en visite dans notre pays, qui à la fin de sa visite, hier Dimanche, a voulu se faire une idée sur certains aspects de notre économie pour des éventuels appuis au développement, notamment dans les secteurs sociaux. C’est ainsi qu’ils ont visité l’Hôpital de la Renaissance, des périmètres irrigués sur la route de Say, Gorou Banda et certains marchés de la capitale. Parmi nos compatriotes de la diaspora en compagnie de ladite délégation, une avait été invitée par son beau-frère à son jardin qui se trouve dans les parages de la tristement célèbre ‘’pilule’’, ce lieu de la débauche bien connu où les jeunes et tous ceux qui veulent s’amuser se retrouvent.

Ainsi donc par courtoisie, cette dame a invité ses compères au jardin de son beau-frère autour d’un méchoui et des petites gâteries à la nigérienne. Les membres de la délégation avaient accédé au jardin dans une voiture 4X4 de couleur blanche dont la photo a également circulé sur les réseaux sociaux.

C’est en venant chercher ces étrangers qui devaient se préparer car leur vol retour s’approchait que ces photos du fameux véhicule 075 qui ont inondé les réseaux sociaux ont été prises. Cette même source précise que le chauffeur du véhicule présidentiel a eu la présence d’esprit d’indiquer aux membres de la délégation que le véhicule n’avait pas le droit de dépasser le péage. Le message du chauffeur a été bien compris. Il lui a été demandé sur le champ d’aller attendre les visiteurs au péage. Ceux-là ont justement été raccompagné à bord de la 4×4 blanche jusqu’au péage où ils ont repris leur véhicule, le fameux 075.

En effet, l’ère des réseaux sociaux donne aux paparazzis plus de moyens d’actions de sorte que si on n’y prend garde, ils peuvent déclencher la guerre de ‘’tous contre tous’’ en un laps de temps. Très dépassée par la tournure des événements et l’exploitation faite de ce fait divers, une de nos sources nous a confiée : « J’ai l’impression qu’au pays les gens sont tellement désœuvrés qu’ils sont à l’affut du moindre dérapage pour en faire une affaire d’Etat.». Et d’ajouter : « Et si c’était une visite inopinée d’une autorité qui était allée s’enquérir des mauvaises pratiques de la jeunesse sur ces lieux ? Pourquoi voit-on le mal absolu partout ? Pourquoi sommes-nous devenus si partisans et si peu patriotes ? ».

A la vérité, cet incident est certes très regrettable et met à mal l’image de la République, cependant, il nous interpelle sur la fragilité de notre cohésion sociale, et met en évidence le manque d’éthique et du sens de la repartie de nos concitoyens dans l’usage des réseaux sociaux. Sinon de sources autorisées nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper que le désormais mémorable 075 n’était pas en pique-nique des enfants des ‘’princes qui nous gouvernent’’. Mais il transportait des bonnes volontés qui voudraient bien aider notre pays à la demande de certains de nos compatriotes qui ont accès à eux. Nous disons simplement vigilance. Et vivement pour un usage rationnel des réseaux sociaux !

Elh. M. Souleymane