Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Bureau National de Coordination du Collectif des Organisations de Défense des Droits de l’Homme et de la Démocratie (CODDHD), s’est réuni ce jour 12 Avril 2017 à l’effet d’examiner la situation nationale née des derniers évènements liés aux manifestations des scolaires et étudiants de l’Université Abdou Moumouni de Niamey.

Après analyse de cette situation,  le Collectif des Organisations de Défense des Droits de l’Homme et de la Démocratie(CODDHD) rend le communiqué de presse dont la teneur suit :

Le CODDHD, en tant que réseau d’associations de défense des droits de l’Homme, soucieux du respect de la dignité humaine et du caractère sacré de la vie humaine :

  • Condamne la brutalité caractérisée par un usage disproportionné de la force publique pour contenir les manifestants;
  • Présente ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;
  • Demande aux pouvoirs publics de veiller au respect de la liberté de manifestation, le droit à la vie, le droit à l’intégrité physique qui sont des droits fondamentaux consacrés par la Constitution du 25 novembre 2010;
  • Invite le Gouvernement à ouvrir dans les meilleurs délais, une enquête afin d’apporter toute la lumière sur ces tristes évènements qui ont coûté la vie à un (01) étudiant et occasionné plusieurs blessés graves ;
  • Demande au Gouvernement, l’ouverture des négociations franches avec les acteurs de l’école nigérienne afin de trouver une solution durable aux problèmes de l’éducation.

Fait à Niamey le 12 Avril 2017

Pour le BNC CODDHD

 LE Vice COORDONNATEUR

Maitre HAMANI ASSOUMAN