Votre mot de passe vous sera envoyé.

L’ambassadrice des Etats-unis au Niger Mme Eunice Reddick et le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Mobilisation Sociale et porte-parole du gouvernement M. Assoumana Mallam Issa ont procédé cet après-midi à la cérémonie de clôture de l’atelier de formation des acteurs étatiques sur les techniques de communication sécuritaire au Centre Culturel Américain.

Cet atelier a été organisé par l’Ambassade des USA au Niger en collaboration avec le Centre de Documentation des Etats-Unis de Paris/Africa Regional Services (ARS). Des cadres des ministères de l’intérieur, de la défense, de la justice, de la Renaissance culturelle et du Conseil Supérieur de la communication étaient les principaux bénéficiaires de cette formation.

Selon le formateur principal M. Eduardo Cué, il faut savoir communiquer en situation de crise. Il pense que dans le contexte d’insécurité, il incombe aux autorités de communiquer dans le respect des principes démocratiques et des droits de l’homme. Selon cet expert en communication en temps de crise, la priorité serait d’être le plus ouvert possible tout en ne mettant pas en danger les forces de défense et de sécurité. Pour lui, la précaution serait de ‘’communiquer ce que l’on sait et quand on le sait’’. M. Eduardo Cué nous a confié que face aux réseaux sociaux, le gouvernement doit savoir communiquer efficacement et en toute responsabilité pour rassurer l’opinion publique.

Dans le même sens, M. Assoumana Mallam Issa a déclaré que ‘’la communication dans le contexte d’insécurité est une véritable préoccupation’’. Il a souligné toute la délicatesse pour les autorités comme pour les hommes des médias dans le traitement de l’information en période de crise d’insécurité qui interpelle tout le monde.

Des attestations de participation ont été remises aux récipiendaires qui ont du reste salué la formation reçue. Pour M. Adilli Toro, porte-parole de la police nationale cette formation est une première dans l’exercice de leurs fonctions de communicateurs sur les questions de sécurité notamment en période de crise. Il espère qu’ils feront bon usage des stratégies de communication apprises à l’occasion de cet atelier.

EMS