Nous venons d’apprendre que notre compatriote Abdallah Boureima vient d’être nommé président de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) au Sommet d’Abidjan. C’est dire que les chefs d’Etats ont tenu leur engagement écrit à savoir que le sénégalais Hadjibou Soumaré passe le témoin à un nigérien.

Autant dire que la diplomatie d’avant-garde du président Issoufou Mahamadou a porté ses fruits. Notons que ce résultat relève de l’initiative des présidents Abdoulaye Wade et Issoufou Mahamadou dans un souci de la bonne gouvernance de nos institutions régionales en optant pour le principe de la rotation des pays  dans la direction de ces structures.

Il faut dire que ce n’était pas gagné d’avance car le Sénégal avait bien voulu ne pas ceder ce poste qu’il considérait comme une chasse gardée en vertu d’un principe non écrit qui voudrait que la Côte d’Ivoitre dirige la BCEAO, le Bénin la BOAD et le Sénégal l’UEMOA.

D’ailleurs selon certaines sources le Sénégal avait posé comme condition que le Niger lui cède la Vice-gouvernance de la BCEAO. Est-ce que ce deal a été accepté par le Niger? Une chose est sûre, le chef de la diplomatie nigérienne M. Ibrahima Yacoubou a confié récemment à Niger Inter que le Sénégal avait écrit à Ouattara pour qu’un sénégalais soit nommé à la présidence de la Commission de l’UEMOA. Et selon la même source, le président de la République S.E Issoufou Mahamadou a immédiatement écrit à Ouattara pour rappeler l’engagement des chefs d’Etat sur cette question.

Notons que Abdallah BOUREIMA était Commissaire chargé des Politiques économiques et de la fiscalité à l’UEMOA et ancien ministre de l’Economie et des Finances du Niger. Bon vent à Abdallah Boureima.

EMS