Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé, dimanche 2 avril 2017, à l’inauguration officielle de  la Centrale thermique diesel de 100 MW de Gorou Banda, sur la Route de Say.

Le démarrage officiel de cette centrale coïncide avec  l’An 1 de l’investiture, pour son deuxième mandat, du Président Issoufou Mahamadou,  initiateur de ce grand chantier.

La mise en service de cette réalisation, une des promesses faites aux nigériens par SEM Issoufou Mahamadou, permettra de faire face aux problèmes de fourniture  en énergie électrique auxquels sont confrontées les populations de la ville de Niamey et ses environs, surtout en périodes de fortes chaleurs.

En effet, pendant ces périodes, la capitale du Niger et ses environs  font face à des coupures intempestives d’électricité qui ont des effets sur les ménages et la croissance de l’économie du pays.

Les travaux de construction de cette centrale thermique, d’un coût de 75 milliards de FCFA y compris la ligne de transfert de l’énergie,  ont commencé le 4 avril 2013 par la pose de la première pierre par le Chef de l’Etat.

Cette infrastructure est financée par l’Etat du Niger, la BOAD et la BID.

Après cette pose de la première pierre, le Président de la République a effectué deux visites sur le chantier de construction de cette centrale, en 2014 et en 2015, témoignant ainsi de toute l’importance qu’il accorde au secteur des infrastructures énergétiques, une des priorités du Programme de Renaissance du Niger.

Le site de Gorou Banda, d’une superficie de 80 hectares, est le principal complexe électrique du Niger. Les travaux ont été exécutés par les entreprises chinoises SYNOHYDRO et TBEA (lignes et postes d’évacuation de l’énergie vers les centres de consommation.)

L’usine de la centrale comprend quatre groupes  électrogènes équipés de moteurs du constructeur allemand MAN DIESEL, de puissance unitaire de 20 MW.

Avant la mise en service de cette centrale, le Chef de l’Etat a visité le poste de répartition de l’électricité qui comprend des lignes et postes d’évacuation de l’énergie.

Après avoir procédé à la coupure du ruban et visité les installations de cette centrale, le Président Issoufou Mahamadou s’est réjoui de l’aboutissement de ce « projet structurant » qui « permettra de réduire les coupures intempestives que connaissent les populations de Niamey et ses environs ».

Cette réalisation constitue « un pas important » vers la couverture des besoins en énergie, a dit le Chef de l’Etat, citant notamment d’autres projets dont celui du Barrage de Kandadji qu’il espère inaugurer avant la fin de son deuxième mandat en 2021.

La centrale de Gorou Banda fait partie des projets phares du Programme de Renaissance, rappelle-t-on.

Presidence.ne