Votre mot de passe vous sera envoyé.

Les travaux de la 60ème session de la Commission  Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples vient d’être ouverte par le président de la République S.E.M Issoufou Mahamadou au Palais des Congrès à Niamey en présence d’importantes délégations africaines.

Dans son allocution, le chef de l’Etat a souligné les efforts du Gouvernement du Niger en matière du respect des humains dans divers domaines  depuis 6 ans qu’il est aux commandes du pays. Il a également mis en exergue toute l’importance de ce rendez-vous de Niamey de la 60ème Session de la Commission  Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Dans un point de presse qu’il a animé Samedi dernier, le ministre de la Justice Garde des Sceaux, M. Marou Amadou a déclaré que c’était un honneur fait à notre pays en abritant cette importante rencontre.

A travers cette 60ème Session dont les  travaux se dérouleront du 8 au 22 mai 2017, les participants venus des quatre points du Continent feront très certainement l’état des lieux des Droits de l’Homme en Afrique et procèderons à des recommandations pour faire bouger les lignes dans ce domaine où l’Afrique se trouve toujours à la traine.

Après 2003, selon le ministre Marou Amadou c’est la 2ème fois que notre pays abrite cette Session de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des peuples.

EMS