Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dans la nuit du 31 mai au 1er juin un commando terroriste composé d’une dizaine de véhicules armés a attaqué la brigade territoriale et l’escadron de la garde nationale d’Abala. Après une forte résistance l’ennemi s’est replié en laissant plusieurs victimes. Malheureusement on déplore six (6) morts coté des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dont quatre garde nationaux et deux gendarmes.

Aussitôt le matin, une délégation conduite par le ministre d’Etat, ministre en charge de l’Intérieur et comprenant notamment le ministre de la Renaissance culturelle, le Procureur de la république, le Haut commandant de la Garde nationale, celui de la Gendarmerie nationale, l’honorable député national au titre du département d’Abala, le gouverneur de la région de Tillabéry, les responsables régionaux des FDS s’est rendue jeudi 1er juin 2017 à Abala pour évaluer la situation sécuritaire. Aux environs de 9h30 mn au cimetière, le ministre d’Etat et sa délégation ont assisté à l’enterrement des martyrs de la nation lâchement assassinés par ce groupe terroriste dans le mois de ramadan au moment de la rupture de jeune.

En s’adressant à la population, le ministre d’Etat, s’est dit choqué par ces actes criminels en plein mois de miséricorde, posés par des individus au nom de l’Islam. M. Bazoum Mohamed a ensuite présenté les condoléances du Président de la République SEM. Mahamadou Issoufou et celles du gouvernement aux familles de nos vaillants soldats ainsi qu’aux populations d’Abala.  » Je suis venus très tôt ce matin à Abala pour apporter notre compassion aux familles des soldats mais aussi rassurer les populations de notre soutien et leur confirmer notre détermination à combattre les terrorismes et à sécuriser les personnes et leurs biens. Cette guerre nous est imposée par des groupes criminels qui opèrent dans le Nord Mali, nous l’assumons avec beaucoup de responsabilités et sans faille » a-t-il déclaré. Le ministre d’Etat en charge de l’Intérieur a enfin exhorté les populations à plus de vigilance et à dénoncer toute personne ou mouvement suspect.

Abdourahamane M. Ben Hameye,
AP/MI/SP/D/AC/R