C’était émouvant de suivre sur une chaîne de télévision privée la déclaration des orphelins et autres bénéficiaires des services de bienfaisance de L’ONG Qatar Charity au Niger qui serait menacée de suspendre ses activités, selon la porte-parole de ces personnes défavorisées.

Il faut le dire tout net : Qatar Charity est présente au Niger avec à son actif des centres de santé, des orphelinats, des écoles et autres activités génératrices de revenus en faveur des nécessiteux et des groupes cibles.

Son action dans le développement se passe de tout commentaire. Je pense que notre diplomatie saura faire la part des choses entre nos intérêts notamment ceux des populations nécessiteuses qui ne doivent pas faire les frais de la crise fratricide.

Est-ce une nouvelle alarmiste découlant de la panique de ces populations sur une éventuelle suspension de nos relations diplomatiques avec le Qatar ? Il faut savoir raison garder. Le manque à gagner sera énorme si cette ONG de développement venait à fermer ses portes. Les données au Niger du ministère de la population et de l’action sociale ou humanitaire suffisent pour le gouvernement du Niger à ne pas jeter en pâture ces populations bénéficiaires de la charité de nos frères du Qatar.

Il n’y a pas longtemps, l’école Bédir avait fait les frais des bisbilles de la politique intérieure de la Turquie. On n’avait utilisé des arguties pour dégager les fondateurs de cette école. Après coup, aujourd’hui nous apprenons la supercherie : les élèves et leurs parents regrettent le statu quo ante, apprend-on.

Certes on reproche au Qatar des choses assez graves dont selon une source, le Niger serait témoin de certains impairs de ce pays. Mais franchement est-ce qu’il est établi que l’ONG Qatar Charity est concernée par ces agissements spécieux ?

Il est fort à craindre qu’autant la preuve n’est pas établie que Mouvement turc Gülen est terroriste, autant nous attendons de savoir si Qatar Charity participe ou finance le terrorisme.

Nous n’avons aucune idée de la manipulation par Qatar Charity des personnes que nous avons vues à la télé comme une certaine opinion le soutient mais une chose est sûre : le problème est réel. Il incombe à notre diplomatie de faire la part des choses. Juste un avis.

EMS