Les américains ont célébré le 241ème anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis le 04 juillet dernier. A Niamey, cette fête a été commémorée le jeudi 06 juillet dernier en présence des officiels nigériens, les membres du corps diplomatique et des Organisations Internationales et plusieurs invités. A cette occasion l’ambassadrice des Etats-Unis au Niger Son Excellence Madame Eunice S. Reddick avait prononcé l’allocution ci-dessous.

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Haut Représentant du Président de la République,
Madame et Messieurs les Présidents des Institutions Etatiques,
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,
Honorables Députés Nationaux,
Mesdames et Messieurs les membres du Corps Diplomatique et des Organisations Internationales,
Monsieur le Gouverneur de la Région de Niamey,
Honorables Chefs Traditionnels,
Honorables Chefs Religieux,
Monsieur le Général de Corps d’Armée, Chef d’Etat-Major des Armées,
Messieurs les Officiers et sous-Officiers,
Mes chers compatriotes,
Mesdames et Messieurs,

Merci d’être venus célebrer avec nous le 241 ième anniversaire
de l’indépendance des Etats-Unis.
Nous nous joignons aux citoyens Américains et à des amis
à travers le monde en souvenir à un petit groupe de patriotes
qui ont exprimé leur droit à l’indépendance le 04 Juillet 1776.
Ceux-là étaient des gens inspirés par des idées
qui étaient radicales à leur époque —
la liberté d’expression, la liberté de penser, la liberté de culte
de son choix et ultimement le droit fondamental
d’assumer sa destinée.
Ceux-là étaient de braves hommes et femmes qui ont rejeté
les monarques et les empereurs et ont embrassé le modèle
de société fondé sur le pouvoir du peuple par le peuple.
Ces valeurs étaient révolutionnaires à leur temps
et le monde en fut témoin.

Ce jour où nous célébrons la naissance et l’histoire des Etats-Unis d’Amérique, nous savons que le temps n’est pas figé.
Les américains doivent continuer à defendre les valeurs partagées
avec ferveur par les fondateurs de la nation en 1776.
Mais contrairement aux deux siècles et demi passés,
l’étendue de nos efforts est considérablement large et complexe.
Nous savons que la sauvegarde de nos libertés en tant qu’Américains dépend des relations que nous tissons avec des partenaires
qui partagent ces mêmes idéaux à travers le monde.

Les Etats-Unis et le Niger entretiennent de solides relations
bâties sur les intérêts et des objectifs partagés.
Au cours de ces trois dernières années, j’ai eu l’insigne honneur
de contribuer à entretenir ces relations en ma qualité d’Ambassadeur des Etats-Unis au Niger, dans ce merveilleux pays.

Les employés de l’Ambassade, représentants des agences
du Gouvernement américain, les nigériens de tout bord y compris
les membres du Gouvernement, la société civile et le secteur privé
ont travaillé ensemble pour renforcer
le développement socio-économique, les institutions démocratiques
et vaincre ceux qui menacent les valeurs et les libertés chères
à nous tous présents ici.

Mesdames, Messsieurs,
Je ne reviendrai pas sur tous les efforts consentis dans nos relations de peur de vous importuner, car nous sommes ici avant tout pour célébrer
et avoir du bon temps. Cependant, laissez-moi vous présenter quelques points saillants de notre collaboration.

Ensemble nous sommes en train de construire
une économie plus forte et inclusive.
Le programme du Millennium Challenge Compact lancé cette année
va investir dans l’Agriculture, l’irrigation et les routes.
Le plus important au sujet du programme Compact est que nous – le Gouvernement des Etats-Unis et le Gouvernement du Niger —
partageons les responsabilités pour sa réussite.
Je voudrais remercier tous ceux qui sont là aujourd’hui pour leurs efforts formidables pour la réalisation du Programme MCC.

En plus, l’année passée, les Etats-Unis et leurs partenaires ont apporté une assistance à plus de 236.000 (deux cent trente-six mille) personnes dans la région de Diffa pour faire face à la crise humanitaire.
Aussi, les experts américains sont à pied d’oeuvre avec leurs collègues nigériens pour venir à bout du paludsisme, la méningite,
et pour l’augmentation de l’acces aux énergies renouvelables.
Par ailleurs, en collaboration avec le centre régional AGRHYMET,
l’USAID et la NASA, des experts fournissent des images satellitaires pour aider au suivi environnemental en Afrique de l’Ouest
et à la gestion des questions sensibles sur le climat
auxquelles fait face la région.

La celebration de la fete de l’indépendance américaine
coincide opportunément avec l’installation de la saison pluvieuse
au Niger. Cette année, elle a bien démarré malgré les innondations
qui ont affecté quelques communautés.
En ce jour, j’ai une pensée particulière pour les populations rurales
dont le bien-etre est lié à la bonne répartition des precipitations.

Cette année, chers invités, nous célébrons également le 100 ième anniversaire du Président John F. Kennedy.
Le Président Kennedy disait et je cite “notre lien fondamental
le plus commun est que nous habitons tous cette planète.
Nous respirons tous le même air. L’avenir de nos enfants
nous tient tous à coeur.” Fin de citation.

Je suis extrêmement ravie de constater que nous travaillons ensemble pour donner aux jeunes les moyens d’agir et que nous amenons
les américains et les nigériens à travailler ensemble
à travers les échanges.
Le point phare de nos initiatives est le Programme de l’Initiative des Jeunes Leaders Africains (YALI) qui développe le leadership
dans le cadre du Civisme, de l’Entrepreneurariat
et du Service Communautaire.
Au sein de notre réseau YALI qui compte actuellement 4,000 membres, nous avons envoyé beaucoup de jeunes talentueux au Centre Régional de Leadership de Dakar, aux Etats-Unis à travers le prestigieux
Mandela Washington Programme.
Ici au Niger nous avons aidé beaucoup d’entrepreneurs
porteurs de projets à travers des compétitions organisées
par le CIPMEN appellées “shark tank challenge”.
A travers le leadership et les activités sportives
à l’instar de notre programme de tournoi national de football féminin en collaboration avec la FENIFOOT et le COGEFIL,
nous encourageons les jeunes filles à rester plus longtemps à l’école.

En ce qui concerne les femmes, nous savons qu’elles constituent
l’épine dorsale de la nation et que personne ne peut égaler
la force de ces femmes formidables du Niger.
Les activités que nous avons entreprises ensembles
viennent en appui aux femmes entrepreneurs
afin d’impacter positivement leurs communautés.

Nous sommes aussi touchés par le grand nombre de femmes
qui jouent un rôle majeur dans la gouvernance y compris comme députées à l’Assemblée Nationale et au sein
des Forces de Défense et de Sécurité, pour ne citer que celles-là.
Ce soir je voudrais saisir une fois de plus l’ opportunité pour féliciter
le commandant Aichatou Issaka Ousmane,
récipiendaire du Prix du Courage Féminin du Département d’Etat edition 2017. Le commandant est la première femme
faisant partie des forces de défense et de sécurité, porteuse de tenue,
à recevoir ce trophée de part le monde.

En fin, j’aimerais parler de nos efforts conjoints
pour soutenir la paix dans la région
et la lutte contre la menace posée par le terrorisme
qui ne respecte ni frontières ni vies humaines.
Je souhaite exprimer mes condoléances sincères à tous
ceux qui au Niger, aux Etats-Unis d’ Amérique
et dans d’autres pays ont connu des pertes du fait des terroristes. L’engagement des Etats-Unis à se tenir fermement
au côté du Niger et ses voisins dans cette lutte n’a jamais été aussi fort. L’appréciation que font les Etats-Unis du rôle du Niger
dans le domaine du maintien de la paix et de la recherche
des solutions pacifiques aux conflits ne peut pas être plus forte.

Je voudrais aussi remercier les forces armées américaines
pour la formation qu’ils donnent aux forces de défense
et de sécurité Nigériennes.
“To the brave American men and women in uniform –
you represent the best of who we are as a nation.
On this day and every day, we thank you. “
En remerciant toutes les personnes avec lesquelles j’ai travaillé, j’aimerais surtout remercier le Président de la République,
Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou,
le Premier Ministre Monsieur Brigi Rafini,
et les membres du gouvernement pour la coopération avantageuse
dans le cadre de l’avancement de nos intérêts mutuels.
Je voudrais exprimer ma profonde gratitude au peuple nigérien
pour son hospitalité pendant mes visites à travers le pays.
Soyez assurés que je resterai toujours une amie du Niger
et une championne de notre partenariat dans le futur.

En outre, je remercie mes collègues de l’Ambassade
dont le leadership et l’esprit de collégialité a contribué
au développement du partenariat entre le Niger et les Etats-Unis.

Et, grâce au travail d’équipe du personnel de l’Ambassade
et à la générosité de l’entreprise B.L. Harbert,
nous avons le plaisir de vous offrir une très belle réception ce soir.
Cette année, nous avons décidé d’honorer la riche culture nigérienne que les collègues américains ont eu le privilège de découvrir durant leur séjour ici au Niger.

Je vous demande, s’il vous plait, d’applaudir les chanteuses
des hymnes nationaux et le groupe de musique touareg
que je vous invite à écouter.

A présent, je voudrais porter un toast au nom de la paix, la tolérance
et la coopération. Vive les Etats-Unis d’Amérique! Vive le Niger!
Vive l’amitié entre nos deux peuples!

Je vous remercie et bonne Fête à tous!