Votre mot de passe vous sera envoyé.

Préoccupés par la situation socio politique et sécuritaire de la région en général et de la Libye en particulier, les citoyens nigériens (acteurs sociaux, politiques, traditionnels, religieux …), regroupés au sein d’un Comité dénommé Comité de Soutien à la Stabilisation de la Libye, se sont réunis à l’effet d’examiner ladite situation, et rendent publique la déclaration dont la teneur suit :

Il vous souviendra qu’en 2011, 6 ans exactement que des insurgés libyens armés et organisés par la France de SARKOZY , soutenus par l’Organisation pour le Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), attaquèrent les institutions républicaines et les paisibles citoyens en violation flagrante des règles du droit international notamment la résolution 1973 instituant une zone d’exclusion aérienne .

En effet, malgré le bien être individuel et collectif des citoyens garanti par la Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, certains citoyens se sont laissés manipuler et instrumentaliser pour aider à déconstruire leur pays. La Libye de Kadhafi, qui était jadis un Etat providence garantissant la jouissance effective des droits sociaux ( éducation, logement, nourriture, santé ), où tout est presque gratuit ; un Eldorado pour d’autres citoyens du monde et surtout un bras idéologique et financier pour l’Union Africaine est devenue aujourd’hui hélas, une sorte de « non mans land », où règnent la terreur, la division, l’instabilité institutionnelle, les crises économiques et sociales, et le trafic de tous genres, bref l’anarchie voulue et entretenue par l’occident avec à sa tête la France .

Aujourd’hui, les masques sont tombées et certains de ces insurgés réalisent combien de fois, ils ont été trompés. Leurs revendications étaient mises à l’écart et remplacées par le plan préparé de l’élimination physique du guide libyen, de la déstabilisation de la Libye pour mieux piller ses immenses ressources et enfin porter un coup dur au projet de souveraineté de l’Afrique soutenu et défendu par le guide de la révolution d’el Fatah, le colonel MOUAMAR Kadhafi.

On n’a peut-être pas besoin de revenir sur le tort commis à l’encontre des dignitaires du régime de la Jamahiriya, mais le plus important est de saluer l’amnistie générale accordée à Seif El Islam fils du Guide Mouamar Khadafi, sur qui, aujourd’hui repose l’espoir du peuple libyen pour sa stabilité, son unification et sa réconciliation.

Il est aussi et surtout un acteur clé sur lequel la jeunesse africaine compte pour la mise en œuvre des projets de souveraineté continentale portés par son défunt Père. A titre d’exemple : le projet de construction du satellite africain, la création du fond monétaire africain entre autres.

C’est dans ce contexte où les libyens ont fait leur propre mea-culpa et ont décidé de se réconcilier, que nous apprenons contre toute attente une nouvelle fois, la menace de la Cour Pénale Internationale (CPI) contre le jeune leader Seif El Islam, qui n’est qu’une victime car les vrais criminels tels que Sarkozy, Obama, David Cameron, Hilary Clinton et consorts circulent librement et narguent même le monde, puisque certains d’entre eux ont avoué avoir commis ces crimes odieux par erreur .

Cette attitude de la Cour Pénale Internationale ne nous surprend guère, dans la mesure où depuis son installation, cette institution judiciaire internationale s’est montrée chantre de deux poids, deux mesures en ne poursuivant que les africains.

Au vu de tout ce qui précède, le Comité de Soutien pour la Stabilisation de la Libye :

1. Se réjouit de l’amnistie accordée à Seif El Islam et encourage les libyens à se parler, à se réconcilier afin de tourner cette page sombre de l’histoire de leur pays ;

2. Met en garde la Procureur de la Cour Pénale Internationale pour sa nouvelle menace contre Seif El Islam qui risquerait de mettre en péril le processus de réconciliation déjà entamé ;

3. Apporte son soutien indéfectible et ses encouragements au peuple libyen pour l’unification et la stabilisation de leur pays ainsi que son soutien à Seif El Islam symbolise l’image du Guide et incarne toutes ses ambitions pour la Libye et pour l’Afrique ;

4. Enfin, invite tous les africains à se mobiliser pour soutenir le processus de restauration de l’unité et de la stabilité de la Libye.

Vive la Libye réconciliée avec elle-même!

Vive l’Afrique unie et souveraine !

LE COMITE NIGERIEN DE SOUTIEN POUR LA STABILITE DE LIBYE