Votre mot de passe vous sera envoyé.

Un château d’eau est construit à Agadez à grands frais par l’Etat. Les travaux sont finis mais les populations n’ont pas encore d’eau. Personne n’est responsable. L’énergie électrique est régulièrement indisponible malgré la connexion avec le Nigeria, les lignes SORAZ, Gorou Banda et les turbines Nigelec. Personne n’est responsable. Il y a pénurie de gaz alors que des campagnes sont organisées pour sensibiliser les consommateurs sur l’utilité du gaz et la nécessité de ne plus utiliser le bois de chauffe pour préserver notre environnement. Des spéculateurs renchérissent le prix de la bouteille de 50%. Personne n’est responsable. Des hausses de prix hystériques de 100 à 200% sont souvent enregistrées sur nos marchés. Personne n’est responsable.

C’est quoi finalement cette culture de l’irresponsabilité qui fait qu’on ne trouve pas de responsables de la rupture de l’offre des services publics ? A quoi servent alors les Ministères concernés s’ils ne sont pas capables de satisfaire le minimum en matière d’accès aux services publics des populations ?

A quoi sert le Ministère de l’Hydraulique s’il ne peut pas veiller à ce que les investissements considérables consentis par l’Etat pour l’alimentation en eau potable de la ville d’Agadez soient protégés ? A quoi sert le Ministère de l’Energie si malgré les milliards FCFA investis, on a encore des problèmes d’électricité à Niamey et dans les autres localités du pays ? A quoi sert le Ministère du Pétrole s’il ne peut pas s’assurer de l’approvisionnement régulier des consommateurs en gaz ? A quoi sert le Ministère du Commerce s’il ne peut pas prendre des dispositions pour éviter que les produits locaux soient plus chers que ceux importés ? Alors que nous amorçons le processus de l’instauration de la zone de libre échange en matière de commerce où seuls les produits les plus compétitifs pourraient avoir droit de cité.

On peut multiplier les exemples à l’infini qui donnent la preuve de l’incapacité de nos différentes administrations publiques à assurer aux populations les conditions d’un mieux-vivre. Si cela est arrivé, c’est aussi parce que dans ce pays on a consacré le règne de l’impunité de telle sorte que personne n’est sanctionné parce que personne n’est responsable de rien.

Tiémogo Bizo