Atelier d’échange sur le code de l’éthique et guide de procédure de traitement des plaintes tenu le mercredi 17 juillet 2017 à Niamey dans les locaux de la maison de la presse en présence du président de la Maison de la Presse ,du président de l’ONIMED M. Oumarou Moussa, du consultant Mr Saidou ARDJI et du spécialiste en droit de la communication M. Nassirou Mallam Issa.

L’Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l’Ethique et la Déontologie (ONIMED) en collaboration avec la Maison de la Presse a organisé une journée d’échanges sur le code de l’éthique et guide de procédure de traitement des plaintes.

Cet atelier vise à renforcer le professionnalisme, le sens de responsabilité et surtout la conformité des journalistes et des médias nigériens au code d’éthique et du projet d’amendement et du guide des procédures de traitement des plaintes.

Dans son discours de bienvenue le président de l’ONIMED M. Oumarou Moussa a fait un bref rappel du fonctionnement et des objectifs assignés à l’ONIMED avant de passer la parole au consultant M Saidou ARDJI qui à son tour a livré une pertinente présentation des objectifs de l’atelier avant de s’appesantir sur la modification du code de l’éthique à son préambule par l’ajout de trois (3) disposition relatif au rôle des journalistes en période électorale ,dans la promotion de la paix et lors des couvertures des conflits.

Ces ajouts s’articulent comme suit : (1.profondément attachés aux valeurs d’équité, d’égalité et au principe de non-discrimination tels qu’énoncés dans la « charte pour l’amélioration de l’image des femmes dans les médias au Niger »de 2012 ; 2.conscients de la responsabilité des journalistes en période électorale telle que encadrée par le « code de bonne conduite des journalistes en période électorale » adopté en 2016 ; 3.conscients du rôle éminent du journaliste dans la promotion des valeurs de paix, de tolérance et de cohésion social).

Après quoi ont eu lieu des fructueux échanges entre plusieurs participants venus des organes de presse publique et privée. Le conférencier a suscité des protestations par rapport à la question de la modification du code d’éthique et de déontologie.

Le deuxième point relatif à la question du guide des procédures de traitement a été évoqué par le spécialiste en droit M. Nassirou Mallam Issa qui a rappelé l’objectif du guide qui détermine les procédures de traitement des plaintes et de saisine d’office soumises à l’observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l’éthique et la déontologie(ONIMED) avant de faire une lecture juridique du guide tout en exhortant les journalistes à accorder plus d’importance à la question et aussi de veiller aux respects scrupuleux des règles d’éthique et déontologie.

A la fin de cette journée de réflexion, le président de l’Observatoire Nigérien Indépendant et la déontologie a rappelé à l’ensemble des participants d’être plus vigilants dans le traitement de l’information, tout en respectant les règles de l’éthique, et la déontologie.

Il les a également exhortés de donner aux femmes journalistes la place qu’elles méritent et demande aux journalistes d’être encore plus responsables en période de conflit ou en cas de saisine de l’organe compétent qu’est l’ONIMED.

Amadou Moussa Douké