Le Forum régional des acteurs clés intervenant dans le domaine de la transformation des produits agricoles, halieutiques et artisanaux dans les Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) s’est achevé, le 28 juillet 2017, à Cotonou, au Bénin, sur une série de recommandations.

Aussi bien aux plans national et régional, les participants ont préconisé la mise en place de réseaux des acteurs intervenant dans la transformation de ces produits, ainsi que la promotion de la consommation des produits locaux.

A l’endroit des Etats membres, il est recommandé l’installation de points focaux par Etat, des mesures pour favoriser la facilitation du processus de formalisation des entreprises des acteurs.

Concernant la Cedeao, il lui a été demandé la vulgarisation de ses textes dans le domaine de la création des chaînes de valeur, le suivi et l’évaluation des recommandations issues de ce forum par un appui technique et financier aux réseaux nationaux à mettre en place.

La rencontre de Cotonou a également été marquée par une exposition de divers produits transformés issus de l’agriculture, de la pêche et de l’artisanat provenant de l’ensemble des Etats ouest-africains.

Elle a par ailleurs servi de cadre à la remise de 5 trophées à la ministre béninoise du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, Mme Adidjatou Mathys.

Ces trophées, accompagnés d’une subvention du Centre de la Cedeao pour le développement du Genre (CCDG), et remis par la Commissaire aux Affaires sociales et du Genre de la Commission de l’organisation régionale, Dr Fatimata Dia Sow, serviront à encourager les meilleurs acteurs dans le domaine de la transformation des produits au Bénin.

Déjà à l’ouverture de la rencontre, Dr Fatimata Dia Sow a, au nom du président de cette Commission, Marcel de Souza, insisté sur l’importance de la prise en compte de la place de la femme dans les processus de développement en Afrique l’Ouest.

Quant à Mme Adidjatou Mathys, elle a lancé l’appel suivant aux femmes africaines : « la balle est dans le camp des femmes, il faut fédérer les énergies pour un meilleur rayonnement de l’Afrique ».

www.anp.ne