Ce prix récompense les meilleures politiques dévouées à la restauration des terres│ Les autres politiques récompensées nous viennent d’Ethiopie, de Chine et du Brésil.Hambourg / Bonn / Ordos, 22 août 2017 : Combattre la dégradation des sols et l’insécurité alimentaire : le Niger en fait une réalité. Le pays remporte la médaille de bronze du prix 2017 de la politique d’avenir. Egalement connu comme l’oscar des meilleures politiques, ce prix promeut, cette année, les meilleures politiques de l’ensemble du monde pour la lutte contre désertification et la dégradation des sols.

L’initiative « Les nigériens nourrissent les nigériens (3N) : Stratégie pour la sécurité alimentaire, la nutrition et le développement d’une agriculture durable » se veut pluridisciplinaire et de grande ampleur. Elle s’attache à restaurer la fertilité des sols grâce à la mise en œuvre de pratiques agricole durables, au soutien à l’irrigation, à des mesures anti-érosion, à l’afforestation, au soutien économique des communautés rurales, de même qu’à l’intégration sociale des groupes les plus vulnérables de la population, notamment les femmes. Cette initiative repose également sur des mesures transitoires, à savoir l’accompagnement financier et alimentaire, afin de préserver l’attachement des populations les plus vulnérables au terroir tout en leur permettant de développer des exploitations rentables et résilientes. Résultats : des rendements impressionnants avec la création de nombre de plateformes d’enseignement et d’assistance qui soutiennent les agriculteurs et les éleveurs de multiples façons dans leurs activités.

En outre, le Niger a vu une augmentation de l’irrigation durable (89% des 125 000 ha projetés), la récupération de vaste partie des terres arables (218 219 ha, soit 83% de l’objectif fixé en 2011), la fixation de 33 800 ha de dunes visant à protéger les infrastructures et l’installation de quelques 88 000 km de bandes coupe-feu. Grâce à l’initiative 3N, le Niger a fait d’importants progrès, divisant par deux le nombre de personnes souffrant de la faim depuis 2011.