Votre mot de passe vous sera envoyé.

Magistrat de grade exceptionnel, 2ème échelon, Gousmane Abdourahamane, 56 ans est nommé Président de la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (Halcia) en conseil des ministres du 10 août dernier.

Il remplace ainsi Issoufou Boureima récemment nommé Conseiller et Président de la 4ème Chambre de la Cour des comptes.

Gousmane Abdourahamane est bien connu du rouage politique et judiciaire nigérien. Marié, il avait dirigé la Commission électorale nationale indépendante de mai 2010 au moment où le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (Crsd) dirigeait la transition démocratique.

Il est décrit comme un homme courageux, un magistrat chevronné et un grand combattant de la corruption.

Gousmane avait dirigé le Tribunal de première instance de Zinder entre 1994 et 1999 puis celui de Dosso de 1999 à Août 2003. De 2003 à 2007, il fut Président suppléant du Tribunal militaire. Un poste qu’il cumulait avec celui de membre du comité sectoriel de lutte contre la corruption et du conseil suprême de la Magistrature.

Il est propulsé à la tête de la Halcia en un moment où le gouvernement renforce le dispositif de lutte contre les biens mal acquis et les détournements de fonds.

Guevanis DOH

www.niameyetles2jours.com