Les importantes précipitations enregistrées ces derniers temps à Maradi, ont endommagé beaucoup d’infrastructures routières et d’évacuation des eaux. Certains quartiers sont permanemment sous l’eau à cause du non raccordement des anciens aux nouveaux caniveaux. La situation est tellement préoccupante que les autorités régionales ont tiré la sonnette d’alarme.

Le Ministre Conseiller à la Présidence de la République, Président du Comité d’Organisation des festivités de la Fête Tournante du 18 Décembre, Edition 2015, Kalla Hankouraou était récemment à Maradi, pour constater les dégâts. Il s’est successivement rendu sur l’embranchement de la route Maradi- Madarounfa, au Rond point de la Tribune Officielle qui draine de l’eau, au Lycée Technique Dan kassawa, au Duplexe de 18 décembre et au quartier Zaria1.

Livrant ses impressions à la Presse suite à cette série de visites, le Ministre Conseiller, a indiqué que la menace pèse aussi bien sur les anciens que les nouveaux ouvrages conçus dans le cadre de Maradi Kollya.

Pour lui, Il est toujours bon de venir voir afin de se convaincre de l’importance du problème et de la manière dont il faut l’aborder.

« On doit reconnaitre que la menace est réelle, elle est due à beaucoup de facteurs. Les techniciens vont approfondir les études pour faire des propositions à l’Autorité compétente afin que nous puissions immédiatement après la saison des pluies, faire ce qu’il faut faire » a-t-il dit.

Sur la question de la poursuite de certains chantiers de Maradi kollya actuellement mis en veilleuse, Kalla Hankouraou a répondu :’’ Malgré que les décaissements ne sont pas réguliers, les travaux continuent sur certains chantiers. Si on arrive à renflouer les caisses des entreprises concernées, elles pourront dans un délai de trois mois, terminer une soixantaine de villas ».

AT/AMC/ANP/Août 2017