Un membre de la diaspora nigérienne aux Etats-Unis, M. Mohamed Baki a annoncé Vendredi sa candidature au poste de conseiller municipal de la ville de Greensboro en Caroline du Nord ou vit une importante communauté nigérienne.
« Dans l’optique de mieux intégrer notre pays d’accueil et de continuer à apporter notre participation sociale, économique et intellectuelle afin de mieux nous titulariser dans les communauté dans lesquelles nous vivons,  Baki a décidé de se présenter à un poste politique à la municipalité de Greensboro » a expliqué la porte-parole du bureau de campagne de Mr Mohamed Baki, Madame Amina Tahirou. Dans une correspondance adressée au Conseil des Nigériens aux Etats-Unis (CONUSA) et dont Niger inter a obtenu une copie Madame Amina Tahirou a indiqué que les élections primaires auront lieu le 10 Octobre prochain tandis que le scrutin général est prévu un mois plus tard, le 7 Novembre 2017 précisément.
Réagissant à cette candidature, le président du CONUSA Mr. Seybou Douma appelle tous les nigériens à se mobiliser pour le candidat de la diaspora nigérienne et africaine.  « Je demande instamment à tous nos frères et sœurs nigériens de Greensboro de l’appuyer, de sortir et voter pour lui. Il a besoin du soutien de la communauté nigérienne et de la diaspora africaine en général »a affirmé Mr Douma, estimant qu’au-delà de la personne de Mohamed Bakie, cette candidature montre la voix à suivre pour les futures générations d’immigrés africains qui peuvent postuler à n’importe quel poste, qu’il soit au niveau local, étatique ou fédéral.
Sur place à Greensboro même, la communauté nigérienne a décidé de mener campagne de porte à porte pour mobiliser les électeurs en faveur de M. Mohamed Bakie, car dans cette ville du Caroline du Nord, communément appelée « Petit Niamey », beaucoup de nigériens et africains ont élu domicile depuis des années. La candidature de Mohamed Bakie tombe donc à point mené pour permettre à la diaspora africaine de sortir davantage de l’ombre.
Toutefois, Mr Mohamed Baki qui veut ratisser large se présente en candidat des pauvres et laisser pour contre, dénonçant l’échec des membres du conseil municipal sortant. « Les membres actuels du conseil municipal ont également échoué à unir nos communautés en s’engageant dans des combats perpétuels et des comportements négatifs non seulement contre eux-mêmes, mais surtout contre nos meilleurs intérêts », déclare -t-il à News and Record, un journal local.
Titulaire d’un diplôme en administration des affaires de l’Université de High Point, M. Mohamed Baki a suivi des programmes de troisième cycle à l’Université de Duke et de Boston.

Abdoulaziz Moussa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR