Les activités de la  troisième édition du Forum de l’entrepreneuriat qu’organise la Fondation Tony O.  Elumelu ont débuté  à Lagos au Nigéria. Ce sont plus de 1000 entrepreneurs, chefs d’entreprises et décisionnaires politiques de 54 pays africains qui sont invités à Lagos au Nigéria qui représente du 13 au 14 octobre la capitale africaine de l’entrepreneuriat.  

Le Forum  qu’organise la  Fondation Tony O. Elumelu (FTE), est considéré aujourd’hui comme la plus grande initiative  philanthropique d’Afrique dédiée à la culture de l’entrepreneuriat.

Lors du panel d’ouverture le représentant résident des  Nations Unies au Nigeria M. Edward Kallon a souligné l’importance de cette initiative, qui, a-t-il  relevé dépasse le cadre du Nigéria. « C’est un engagement révolutionnaire à soutenir, il faut  mettre les entrepreneurs en relations avec les institutions financières ; nous pouvons collaborer avec vous pour changer l’image de l’entrepreneuriat africain », a déclaré M. Edward Kallon.

Les entrepreneurs sélectionnés suite à une compétition, reçoivent un premier financement non remboursable d’une enveloppe de 5000 dollars US plus 5000 autres dollars  de crédit à rembourser selon des conditions assez souples.

 Cette année  plus de  1 000 Entrepreneurs,  représentants des     Petites et Moyennes Entreprises(PME), des hubs, des incubateurs, des universitaires et des investisseurs prennent part à ce grand rendez-vous de l’entrepreneuriat. Des journalistes venant des pays africains, des iles Seychelles,  Maurice, des USA couvrent l’événement.

Cette rencontre est une occasion offerte aux PME pour développer des réseaux, partager des connaissances, entrer en contact avec des investisseurs et se connecter à des chaînes d’approvisionnement.

« Depuis le lancement du Programme d’entrepreneuriat de la TEF, et en engageant 100 millions USD pour l’autonomisation de  10000 entrepreneurs africains en une décennie, nous avons dévoilé la force  la plus puissante pour le développement de  notre continent, à savoir ses entrepreneurs », a déclaré M. Tony O. Elumelu, fondateur de la FTE. « En seulement trois  ans, nos 3 000 premiers entrepreneurs ont créé des dizaines de milliers de postes et généré des richesses considérables », a ajouté M. Tony O. Elumelu qui se réjouit de  voir Lagos accueillir la communauté de l’entrepreneuriat engagée pour la construction d’une « Nouvelle Afrique, un continent florissant et autonome capable de reproduire les résultats de notre Programme révolutionnaire ».

 L’implication de la Fondation dans l’émancipation des entrepreneurs africains participe de la philosophie afro-capitaliste, chère à Tony Elumelu, qui considère le secteur privé africain – et en particulier ses entrepreneurs – comme le véritable catalyseur du développement économique et social du continent.

L’afro-capitalisme est la philosophie économique qui consiste à croire que  le secteur privé africain peut et doit jouer un rôle de premier plan dans le développement du continent.

Tony Onyemaechi Elumelu,  qui a créé  la fondation engagée dans la promotion,  le développement de l’entrepreneuriat en Afrique est  né le 22 Mars 1963 à Jos, au Nigeria. Il  est un économiste de formation, président du Heirs Holdings, de la United Bank for Africa(UBA), Transcorp.

S.M.S