Les Présidents ivoirien Alassane Ouattara et ghanéen Nana Akufo Addo sont arrivés  à Niamey, où ils prendront part à la 4eme réunion de la Task Force Présidentielle sur le programme de la monnaie unique de la CEDEAO.

Ils ont été accueillis par ordre d’arrivée  à l’Aéroport International Diori Hamani par le Président de la République, chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou, avant d’être salués peu après par le Président de l’Assemblée Nationale, le Premier ministre, chef de Gouvernement  ainsi que d’autres personnalités civiles et militaires.

Au Salon d’Honneur de l’Aéroport, le Président ivoirien  a déclaré qu’il est au Niger, ‘’ pour non seulement participer à la  réunion sur le programme de la monnaie unique de la CEDEAO, mais aussi  présenter  mes condoléances les plus émues  au Président Issoufou Mahamadou et au peuple nigérien, suite à l’attaque terroriste  qui a endeuillé tout le  pays’’.

Cette attaque contre  la  Brigade de la Gendarmerie d’Ayorou (nord-ouest de Tillabéry), le samedi, 21 octobre,  a fait mort 13 morts et 5 blessés parmi les gendarmes, rappelle-t-on.
De bonnes sources, nous apprenons aussi l’arrivée  demain mardi à Niamey, dans le cadre de la même réunion, du Président de la République Fédérale du Nigéria, Muhammadu Buhari et de celui du Togo, Faure Eyadema.

Créée par le Traité de Lagos, le 28 mai 1975,  la CEDEAO entend promouvoir la coopération et le développement dans  les domaines notamment de  l’économie, des transports, de l’industrie, de la communication, des télécommunications, de l’énergie, des  questions financières et monétaires, au sein des Etats membres : Cap vert, Bénin, Burkina Faso, Côte d’ivoire, Sénégal, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Sierra Leone, Liberia, Niger, Nigeria, Togo, Mali, Ghana, Gambie.

ANP