Les travaux de l’atelier national de planification humanitaire conjointe et plan de réponse régional pour les refugiés nigérians (HRP/RRRP) ont pris fin jeudi après-midi à Niamey.
Deux jours durant, les participants ont planché sur les voies et moyens d’établir une situation humanitaire globale du pays, en mettant en exergue, les réalités propres à chaque région.

Dans son intervention peu avant la cérémonie de clôture, la Représentante Résidente par intérim du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) Madame Alessandra Morelli  s’est surtout appesantie sur le terme d’atelier qui, selon elle, signifie « créativité, un espace de retrouvaille en vue de créer, ce qui nous unit tous ici dans nos diversités et nos mandats différents pour assumer une solidarité de sauvetage des vies ».

« Nous devons mettre dans notre agenda la priorité de la dignité humaine, une dignité  qui vit suspendue dans l’incertitude pour cause des catastrophes naturelles et des conflits » a fait observer Mme Morelli.

Pour elle, cet atelier  a permis « de créer un environnement pour les personnes victimes  des catastrophes  naturelles et des conflits, car  si on met à côté une partie de l’humanité, nous nous mettons à côté nous mêmes ».

Le Ministre  de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, Laouan Magagi, qui clôturait les travaux, a quant à lui, félicité et encouragé, au nom du Gouvernement, les participants «  à renforcer cette synergie créée au cours de cet atelier, qui vous permettra de redoubler d’effort tout au long des prochaines étapes d’élaboration du HRP ».

« Vous venez d’établir une situation humanitaire globale du pays, vous avez priorisé les besoins prioritaires par secteur, par statut et par région, en précisant les rôles et responsabilités pour les prochaines étapes de validation des besoins des réfugiés du Nigéria vivant au Niger, qui seront versés dans le cadre du plan de réponse régional » a-t-il souligné.

Laouan Magagi a lancé un appel à tous pour accompagner le processus d’élaboration et surtout de la mise en œuvre  du HRP 2018, affirmant que « le Gouvernement  créera les conditions optimales pour faciliter l’aboutissement du processus d’élaboration jusqu’à la validation du HRP 2018 ».

SML/AMC/ANP/OCT 2017