L’Ambassade des Etats-Unis, au Niger a organisé  jeudi dernier à Niamey,  une cérémonie de remise officielle d’Attestations aux jeunes filles bloggeuses formées  par le Centre Culturel Américain à travers le  Projet de formation des jeunes filles sur les réseaux sociaux, dénommé ‘’Girls Social Media Project’.

‘’ En 2009,  avait rappelé, M. Brown Devon, Chargé de la cyber sécurité de l’Ambassade, le Président des Etats-Unis, Barack Obama a appelé à un examen de la politique nationale du cyberespace et les résultats de l’examen ont conduit à l’élaboration  par le Département américain d’un programme de campagne sur  la sécurité intérieure, intitulé ‘’Stop.Think.Connect’’qui veut dire arrêtez-vous.Réflechissez.Connectez-vous’’.

‘’Cette campagne se concentre sur la cybersécurité et, puisque ce mois (octobre s’entend) est  celui de la sensibilisation à la cyber sécurité, j’aimerais parler du programme et de la façon dont vous pouvez vous en impliquer avec des experts du monde entier’’ a-t-il ajouté.

‘’Le programme ’’Stop.Think.Connect’’ vise à améliorer la compréhension des menaces cybernétiques telles que le vol d’identité, la fraude, le cyber-harcèlement et le phishing ou hameçonnage, ce sont des sujets clés sur lesquels vous pouvez parler pour aider à améliorer la compréhension et le partage de l’information, améliorer cette compréhension vous aidera non seulement à vous protéger, mais aussi à sécuriser votre communauté et votre famille’’ a  souligné M. Brown Devon.

‘’A travers ce Projet, l’Ambassade a formé quarante (40) jeunes filles de janvier à mai 2016 dans les domaines des médias sociaux, du blogging et de la production du contenu du web et ce, entre dans le cadre du renforcement des capacités et de l’autonomisation de la femme nigérienne en général et de la jeune fille en particulier’’ a déclaré le Chargé d’Affaires par intérim, de l’Ambassade des Etats-Unis au Niger, M. Philip Nelson, dans une intervention.

‘’Il est aussi important de souligner que l’Ambassade appuie les initiatives des femmes nigériennes tel que le Club des Femmes Entrepreneures du Centre Culturel Américain’’ a-t-il  rappelé.

M. Philip Nelson a par ailleurs  noté que  ‘’partout dans le monde, le rôle de la technologie est capital au développement, elle ouvre de nombreuses portes pour les femmes à travers le monde, quand une fille ou une femme commence à utiliser la technologie, il y aura un grand effet sur le monde, parce qu’elle peut exprimer ses opinions, parler et dire au monde ce qui se passe, quelques clics de soucis peuvent apporter un changement de mentalité’’.

MTM/AMC/ANP/OCTOBRE 2017

Niger Inter

GRATUIT
VOIR