Considérant la violation des articles 136,137, 138, 139 et 140 du règlement intérieur de notre parti et conformément aux dispositions de nos statuts ;

  • Considérant le refus des avis émis par les membres de la commission politique ;
  • Considérant la démarche anti démocratique et spontanée de destitution suivie de l’exclusion du 1er Vice-président national du parti Mr Mohamed M’Bareck et président de la Coordination régionale Amen-Amin de Tahoua parce que non conforme aux textes ;

Nous, membres de la Coordination régionale Amen Amin de Tahoua, réunis ce jour 14 Novembre en Assemblée générale extraordinaire à Tahoua, rendons publique la déclaration suivante :

1 constatons avec amertume que le Sieur Omar Hamidou Tchiana, après sa démission folklorique, au lieu de tirer les enseignements de sa turpitude et faire amende honorable, pousse le cynisme jusqu’à mutiler son parti ;

2  condamnons les manœuvres dilatoires de Hamidou Tchiana qui n’ont d’autres objectifs que de détourner l’opinion publique nationale et internationale sur les vraies raisons de son éjection du gouvernement ;

3 fustigeons avec la dernière énergie le refus systématique du président national de faire la promotion des cadres du parti tant au niveau national qu’au niveau régional et départemental ;

4 dénonçons le projet funeste d’Omar Hamidou Tchiana qui consiste à engager le parti dans une voie incertaine à travers un glissement hors de la MRN ;

5 Rétirons, pour ces raisons et bien d’autres encore, notre confiance au Président du parti, le camarade Omar Hamidou Tchiana et lui rappelons que le parti Amen Amin n’est pas sa propriété personnelle ;

6 rejetons à l’unanimité les assises du bureau politique qui ont accouché dans la confusion la lettre N° 002/P/AA/2017 du 11/11/2017 relative à l’exclusion de notre camarade Mohamed M’bareck, 1er Vice-président du parti parce que non conforme aux textes et apportons notre soutien à Mr Mohamed M’Bareck ;

7 lançons un appel solennel à toutes les militantes et à tous les militants des autres régions et de la diaspora de se lever à l’unanimité pour barrer la route aux actes de violation des textes du parti en cours dans notre formation politique par Omar Hamidou Tchiana ;

8 réitérons notre ferme détermination à tout mettre en œuvre pour arrêter la dérive dictatoriale de Tchiana et son clan. Par conséquent demandons la tenue d’un Congrès national extraordinaire ;

9 au vu de ce qui précède, la Coordination régionale Amen Amin de Tahoua réaffirme son soutien indéfectible au camarade Mohamed M’Bareck ;

10 enfin réaffirmons notre appartenance sincère à la Mouvance présidentielle et notre soutien sans faille à S.E Elhadj Mahamadou Issoufou, président de la République, chef de l’Etat, au premier ministre Brigi Rafini et son gouvernement.

Vive le parti Amen-Amin

Vive la démocratie

Vive le Niger