L’Atelier de formation des femmes entrepreneures s’est déroulé lundi dernier au Centre Culturel Américain regroupant une trentaine de femmes venues de toutes les régions du pays. Elles ont suivi une formation sur l’entreprenariat avec des experts venus de la France et du Bénin.

Le chargé d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis au Niger M. Philip Nelson avait présidé la cérémonie d’ouverture. Dans son allocution, M. Philip Nelson a rappelé que « l’ambassade des Etats-Unis au Niger déploie d’innombrables efforts pour soutenir la prospérité économique du Niger. Et selon le diplomate, l’essentiel engage l’épine dorsale de ce pays à savoir les formidables et talentueuses femmes nigériennes. Et d’ajouter : «  pour vous donner quelques exemples sur nos programmes qui aident les femmes à réussir, nous organisons chaque année au mois de mai, une foire de l’entreprenariat ».

A cela, ajoute-t-il, « le programme de cette semaine est particulièrement attrayant parce qu’il se focalise sur vous, ces braves femmes innovatrices qui ont réussi à lever les barrières et à réussir dans les affaires ».

M.Yazi Adamou, organisateur de cet atelier a déclaré que « l’ambassade des États-Unis  au Niger a compris que les femmes et les jeunes doivent être au centre de toute action de développement qui se veut durable, c’est-à-dire juste et inclusive. Le défi commun des jeunes entrepreneurs sont l’accès au capital humain (éducation, expérience), l’accès au capital social (le bon réseau, les mentors) et l’accès au capital financier (l’argent et surtout l’argent non asservissant). L’Ambassade des Etats-Unis a entrepris des actions pour encourager les jeunes à entreprendre et développer leur idée d’affaire et mieux affronter ces défis ».

« Le présent atelier s’inscrit dans le sens de la consolidation des actions engagées depuis plusieurs années. Du mini forum des jeunes entrepreneurs en 2011 suivi de la compétition  de plans d’affaires ; en passant par la formation sur la comptabilité ; à la formation des jeunes entrepreneurs, à la compétition Shark Tank, à la formation aux techniques de recherche d’emploi couplée à la foire des employeurs et secteurs privés », a-t-il souligné.

Yazi a déclaré : « pendant trois jours, trente femmes venues de toutes les régions du Niger verront leurs capacités renforcées par des femmes entrepreneures ayant fait leur preuve dans la sous-région et dans le monde. A l’issue de cet atelier, les participantes seront capables de développer un plan d’affaire crédible et exécutable, d’internaliser des conseils solides pour démarrer et renforcer leur entreprise et leur carrière, de mieux se positionner face à la concurrence dans la région et à l’échelle mondiale, bref de devenir des femmes d’affaires ».

Chafaâtou Saley