L’Afrique et l’Europe ont convenu ce jeudi du rapatriement « en urgence » de 3 800 migrants africains bloqués à Tripoli, la capitale libyenne.  « La logistique est déjà prête » a indiqué Alpha Condé, le président en exercice de l’Union africaine.
Le Maroc a annoncé qu’il mettra des avions à disposition tout comme l’Union européenne qui va apporter un appui logistique conséquent.
Il s’agit en fait de la première étape d’une grande entreprise de rapatriement qui va concerner « 400 à 700 000 migrants » retenus dans ce pays, a précisé selon Alpha Condé. Ce sont officiellement 42 sites repartis dans toute la Libye qui ont pour l’heure été identifiés comme recueillant des jeunes africains dans des conditions souvent qualifiées d’inhumaines.
Niger Inter

GRATUIT
VOIR