Dans le cadre de l’appui aux médias au Niger, l’Association des Professionnelles Africaines de Communication en partenariat avec DANIDA et l’institut PANOS d’Afrique de l’Ouest a organisé hier la cérémonie de remise de prix du concours primant la meilleure production médiatique en presse écrite consacrée aux femmes.

Dans son mot d’allocution, le Président du CSC,M. Abdourahmane Ousmane a souligné l’intérêt de cette initiative en ces termes : « l’institution de ce type d’activité permet d’encourager une meilleure pratique du journalisme, centré sur le respect des standards professionnels mais aussi le traitement de l’information utile, au service de l’intérêt général ».

« Outre la reconnaissance et la récompensedes œuvres de qualité, le concours permet d’une part de créer l’émulation et l’amour du métier chez les jeunes journalistes, et d’autre part de décourager les mauvaises pratiques qui ne cadrent pas avec la profession », a-t-il déclaré.

Le président du CSC termine son propos en lançant un vibrant appel à l’endroit des journalistes et des responsables des médias pour l’institution d’une culture de l’excellence  et la quête perpétuelle de la perfection pour que triomphe dans notre pays un journalisme respectueux des valeurs professionnelles et valorisant l’image et le rôle  de la femme.

Conformément à sa mission de participer à la ‘’visibilité des femmes par les femmes à travers les médias’’, l’APAC-Niger à travers sa Présidente, Mme. Aminatou Niandou rappelle : « ce crédo dont la teneur vient d’être démontrée par les 1ER  et 2eme prix remportés par des jeunes femmes journalistes qui ne sont d’ailleurs pas à leur premier coup d’essai  valorise l’image de la femme ».

Rappelons que cette journée coïncide avec la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, campagne qui a débuté le 25 novembre dernier, et se terminera le 10 décembre date anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH). Mme Aminatou Niandou invite les journalistes, hommes comme  femmes à profiter de cette campagne pour axer le plus possible, leurs productions sur les questions féminines.

Le jury de ce concours avait pour tâche de sélectionner les 3 meilleurs articles sur les 9 qu’ils ont reçus de la part des participants des organes de presse écrite du Niger. Après délibération, nous avons assisté à la remise des prix aux heureux élus de ce concours dont Mme Aissata  Aboulaye Alfari, journaliste à L’ONEP, talonnée par Mme Balkissa Hamidou journaliste à la Nation et de Omar Moustapha journaliste au nouveau Républicain.

En outre, cette cérémonie a été également l’occasion d’honorer Mme Mariama Keita, Présidente d’honneur et par ailleurs première femme journaliste, hospitalisée depuis un certain temps. Une minute de silence a également été observée pour la mémoire de notre confrère Abdoul Madjid Clément Bagan, journaliste au groupe de presse RTT.La cérémonie s’est terminée par un cocktail offert par l’APAC Niger et l’Institut PANOS.

Chafâatou Saley

© NigerInter.com