Par la présente déclaration dont une copie est parvenue à Niger Inter, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a réagi apportant ainsi un cinglant démenti sur les allégations de Jeune Afrique selon lesquelles les chances du fichier biométrique seraient compromises par l’insuffisance de la couverture du pays en internet et électricité.

La Rédaction

Niger Inter

GRATUIT
VOIR