Dans notre précédente publication, nous écrivions que la justice nigériane exige  un test ADN sur le couple Hadiza et Hama Amadou pour établir l’identité de leurs prétendus jumeaux pris avec des faussaires de nationalité nigérienne et nigériane.

Ces derniers mis aux arrêts dans différentes prisons au Nigéria ont été pris dans le processus d’établir des passeports nigérians aux bébés litigieux de Hama Amadou.  Niger Inter publie ici les correspondances par lesquelles la justice du Nigeria adresse à la justice du Niger une requête ‘’d’entraide judiciaire pour conduire un test ADN sur Hadiza Hama Amadou pour déterminer la paternité de deux mineurs : Amadou Fadima Lillian (fille) et Amadou Guellian (garçon).

Il y a lieu de noter que cette affaire n’a rien à avoir avec l’affaire des bébés importés. En perte de vitesse, le couple Hama  et Hadiza est victime de ses propres turpitudes en tombant dans son propre piège, comme qui dirait. Ces lettres se passent de tout commentaire sur le sort de Hama Amadou qui a voulu se dérober à ce fameux test ADN.

La Rédaction

Niger Inter

GRATUIT
VOIR