L’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (UA), réunie le 28 janvier 2018 à Addis-Abeba (Éthiopie) lors de sa 30ème session ordinaire au siège de l’UA, a élu un nouveau bureau pour piloter les activités de l’Union en 2018 .

Le président nouvellement élu de l’Union africaine est S.E Paul Kagame, président de la République du Rwanda. Il prend le relais de HE. Alpha Condé, Président de la République de Guinée qui préside l’Union depuis l’année 2017.

Les autres membres élus pour le bureau de l’UA sont les suivants:

1er vice-président S.E.M. Faiz El Saraj, président du Conseil présidentiel de la Libye (Afrique du Nord)
2e vice-président S.E M. Jacob Zuma, président de la République d’Afrique du Sud
3ème Vice-Président S.E M. Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo (Afrique Centrale)
4e vice-président S.E M. Alpha Conde, président de la République de Guinée (  Africque de l Ouest)

Dans son discours d’acceptation prononcé sur le thème de l’année 2018: «Gagner la lutte contre la corruption: un chemin durable vers la transformation de l’Afrique», le président Paul Kagame a déclaré que c’était un honneur solennel d’accepter l’appel à notre Union. Il a exprimé sa gratitude aux chefs d’État pour leur double confiance. D’abord en tant que leader du processus de réforme et maintenant en tant que leader de l’Union africaine
« Je promets de faire cela avec vous et de faire le meilleur travail possible. Évidemment, j’aurai besoin de votre soutien total », a-t-il dit, avant de reconnaître la grande expérience de son prédécesseur, affirmant que« le président Alpha Condé est professeur, enseignant et je peux dire que j’ai appris de lui. J’ai également vu son très grand coeur pour l’Afrique. Félicitations, Monsieur le Président « . Il a appelé ses pairs à se joindre à lui pour rendre hommage au service impeccable du président Conde à notre organisation. « J’ai eu la chance de travailler avec son prédécesseur, le président Idriss Deby, et même plus chanceux, de travailler avec les deux. Je tiens à vous assurer que je leur ai transmis beaucoup de sagesse », a souligné le président nouvellement élu.

Le président Kagame a souligné que le défi déterminant de l’Afrique est de créer un chemin vers la prospérité pour notre peuple, en particulier les jeunes. Il a dit, ailleurs, cela a été réalisé grâce à l’industrialisation. Mais la trajectoire de croissance qui a transformé l’Asie n’est plus nécessairement une option viable pour l’Afrique, simplement parce que nous avons attendu trop longtemps pour agir. Il a ajouté que, la technologie a évolué si rapidement au cours des dernières années, que la fenêtre de l’Afrique pour suivre cette stratégie se rétrécit beaucoup plus rapidement qu’on ne le pensait auparavant. « Nous manquons de temps et nous devons agir maintenant pour sauver l’Afrique de la privation permanente », a déclaré le président de l’Union.

Selon le nouveau président de l’Union, Scale est essentiel. Nous devons créer un marché continental unique, intégrer notre infrastructure et infuser nos économies avec la technologie. Aucun pays ou région ne peut se débrouiller seul. Nous devons être fonctionnels, et nous devons rester ensemble. La réforme financière et institutionnelle de l’Union africaine tire toute son urgence de ces réalités. Heureusement, l’Afrique a des atouts et des forces sur lesquels s’appuyer, à commencer par cette organisation, et son engagement tangible en faveur de l’unité.

Ceci, dit-il, est un avantage qu’aucune autre région du monde ne possède en abondance. « L’unité doit être notre point de départ, car nous faisons le travail nécessaire pour redéfinir nos plans et ambitions, en termes continentaux … .Ces changements doivent se produire. Il n’y a pas de pays sur notre continent qui ne veuille pas faire partie d’une Afrique plus affirmée et visible « .

Le président Kagame a ajouté que les programmes, les politiques et les priorités de l’Union africaine contiennent les bons outils pour le travail. « Je souhaite rendre hommage aux anciens dirigeants de l’Union africaine et aux anciens chefs d’État pour avoir ouvert la voie ». Il a ajouté que les initiatives phares de l’Union africaine, telles que l’Agenda 2063, sont extrêmement utiles.

« En raison de leur clairvoyance, nous sommes en mesure d’adopter trois accords historiques, qui sont de la plus haute importance pour la construction de la richesse de l’Afrique, de l’intérieur. Aujourd’hui, nous allons lancer le marché du transport aérien unique africain. C’est un grand pas en avant pour le transport; Nous sommes presque prêts à adopter la zone de libre-échange continentale. Cela doit vraiment être fait cette année. La liberté de circulation des personnes en Afrique est tout aussi importante et atteignable en 2018 », a souligné le nouveau président de l’Union. Il a ajouté que « en s’engageant à abattre ces barrières, nous enverrons un signal formidable en Afrique et au-delà, que ce n’est plus comme si de rien n’était … Nos gens méritent un avenir meilleur. Leur sacrifice et leur dur labeur devraient être récompensés par de meilleures vies pour les familles et les communautés « .

« Nous sommes reconnaissants aux Chefs d’Etat, qui défendent les thèmes et priorités importants de l’Union à chaque Sommet. Je tiens à saluer les efforts du personnel professionnel de l’Union africaine, qui est souvent méconnu. « Le président Kagame était optimiste que bientôt, l’Union aura également les fonds pour soutenir le programme de prospérité de l’Afrique. Il a fait savoir que le prélèvement sur les importations admissibles était en cours de mise en œuvre, que les règles d’or avaient été récemment approuvées par les ministres des finances et que nous avions mis en place un processus budgétaire plus crédible.

Le président a clôturé son message en s’adressant aux jeunes d’Afrique. «Les aînés devraient être en mesure de profiter du plaisir, de vous dire à quel point ils l’ont eu à votre âge, de ne pas tenir les choses pour acquises et de travailler encore plus fort … Notre travail consiste à nous assurer que chaque génération en Afrique, jouit d’une vie meilleure que la précédente … Les jeunes Africains sont aussi des hommes et des femmes professionnels, et vous avez un rôle à jouer. Nous ne pouvons pas construire l’Afrique sans vous « , a-t-il souligné. Pour les femmes en particulier, il a déclaré « nous devons leur accorder sans réserve tous leurs droits et leurs rôles ». (voir le discours d’acceptation complet de la nouvelle présidence de l’UA sur le site web de l’UA: www.au.int)

Le président sortant de l’Union, Alpha Condé, a remercié le nouveau président de l’UA et a promis de lui donner le soutien nécessaire pour lui permettre de gérer avec succès les affaires de l’Union pendant son mandat.

 www.au.int

Niger Inter

GRATUIT
VOIR