Le Mardi 20 Mars 2018, Bernd von Münchow-Pohl, l’ambassadeur d’Allemagne au Niger a organisé une conférence de presse à Niamey pour répondre aux critiques de la société civile et de l’opposition politique.

Il s’agissait pour lui d’expliquer les raisons de la présence des militaires allemands au Niger. Bernd von Münchow-Pohl a clairement précisé que « les militaires allemands ne sont pas là pour lutter contre le terrorisme ».

Mais, d’après le diplomate allemand, sur leur base escale située sur le terrain de la base aérienne 101 de Niamey, les 50 hommes du détachement allemand disposent de 2 avions gros porteurs de types C-160, pour effectuer des missions exclusives de transport, de ravitaillement en vivre aux forces allemandes de la MINUSMA et des opérations d’évacuation médicale.

« Notre présence au Niger est faite dans le cadre de la mission de l’ONU au Mali à travers la MINUSMA. Dès que le mandat de la MINUSMA prendra fin au Mali, notre présence au Niger prendra aussi fin », a-t-il indiqué pour répondre aux préoccupations des journalistes, des acteurs politiques de l’opposition et de la société civile présents à la conférence de presse.

En effet, de nombreux nigériens estiment que la présence des forces étrangères sur leur sol est une insulte à la souveraineté nationale.  Madame Bayard Gamatié Mariama, présente à la conférence de presse, a pris la parole pour dire toute son opposition contre la présence des militaires étrangers en terre nigérienne.

« Nous sommes contre. C’est une insulte contre la souveraineté nationale. Pourquoi ne pas former les militaires nigériens pour faire le même travail ? » Avait-elle contesté. Chose qui la met en contradiction avec elle-même. En effet, elle aurait dit dans une discussion adressée aux militants de l’opposition et des acteurs de la société civile à travers les réseaux sociaux, qu’elle n’est en rien contre la présence des bases militaires étrangères au Niger.

Parallèlement à leur mission, les forces allemandes au Niger envisagent de construire une école de sous-officiers à Agadez, la formation des sous-officiers nigériens et la construction des routes à travers le pays.

En outre, le contingent allemand est à pied d’œuvre pour renforcer les capacités logistiques de l’aéroport de Niamey pour en faire un hub logistique.

Les militaires allemands sont présents au Niger depuis plus d’un an à l’instar des troupes françaises et américaines qui, elles, sont là dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au sahel et contre l’immigration clandestine.

Bassirou Baki

Niger Inter

GRATUIT
VOIR