Hier le Conseil de l’Université avait exclu certains responsables de l’UENUN dont le SG, le SGA et 3 responsables de la CASO. Dans cette déclaration le Comité Directeur de l’USN entend s’opposer énergiquement à la décision du Conseil de l’Université qu’il considère du reste comme illégale et injuste.

Union des Scolaires Nigériens (USN)
COMITE DIRECTEUR
UENUN- UEIEPTN- SECTION LYCEES ET COLLEGE DE Niamey
Tel : 98107950 /92474748

Niamey le 15 mars 2018

Déclaration de Presse :
Réunis en séance extraordinaire à l’effet d’examiner la situation qui prévaut à l’Université Abdou Moumouni de Niamey née de la grève perlée et sans aucun fondement professionnel du SNECS /UAM, le Comité Directeur et les sections de Niamey notamment l’UENUN, l’UEIEPTN et la Section Lycées et Collèges rendent la déclaration publique dont la teneur suit :
Condamnons et fustigeons les mesures injustes, disproportionnées, illégales et arbitraires de l’exclusion définitive de l’UAM infligés aux responsables syndicaux de l’UENUN par le Conseil de l’Université
Regrette que le Conseil de l’Université statuant en matière disciplinaire soit transformé par les autorités rectorales comme une tribune de règlement de compte à l’endroit des étudiants
Constate avec amertume que cette exclusion sciemment programmée et exécutée n’est qu’une manœuvre dolosive pour écarter certains syndicalistes dont le degré de détermination n’est plus à démontrer
Informe l’opinion Nationale et internationale que cette sanction toujours destinées aux étudiants ne reflète qu’un caractère émotionnel et fantaisiste car entachées de toutes les irrégularités foulant allègrement aux pieds les textes en la matière
Dénonce la paralysie académique fabriquée de toutes pièces par les enseignants chercheurs sous le regard complice des autorités politiques
C’est pourquoi nous :
Rejetons en bloc ces mesures provocatrices et exigeons la réhabilitation immédiate et sans condition de tous les camarades injustement exclus
Interpellons le Président de la République Issoufou Mahamadou quant à l’allure gravissime dans laquelle s’engouffre l’UAM en particulier et le système éducatif en général
Exigeons la reprise dans un bref delai des activités académiques par les enseignants chercheurs à l’UAM
Le CD/USN donne mandat au Comité Exécutif de l’UENUN en exercice de poursuivre la gestion jusqu’à un dénouement heureux de cette crise imposée par les enseignants chercheurs et met en garde toute sorte d’agitation tendancieuse sous le label des intérêts mesquins
Exigeons de l’Etat la révision des textes portant statut de l’Université Abdou Moumouni notamment en mettant fin à l’autonomie inutile des enseignants chercheurs et de procéder à la nomination sans délai d’un Président du Conseil de l’Université qui doit impérativement être une personne neutre à la place d’un enseignant chercheur dont la position tendancieuse a été toujours au rendez-vous ;
Décidons de boycotter le championnat scolaire prévu du 18 au 26 Mars à Maradi ainsi que les jeux universitaires prévus à Agadez en congés de Paque à venir
Demandons à toutes les sections de l’USN de manifester leur solidarité militante et agissante à l’endroit de la section UENUN et de se préparer pour barrer la route aux fossoyeurs de l’école nigérienne
Appelons aux militantes et militants de l’USN de rester sereins, unis, soudés et mobilisés pour l’éventuelle radicalisation de la lutte en cas de non satisfaction et tenons le gouvernement pour unique responsable de tout ce qui adviendra.
Vive l’USN unie et forte !!!
Vive la solidarité syndicale !!!
Tous unis, nous vaincrons, la lutte continue !!!

Pour le CD USN
Le Camarade Secrétaire Général
IDDER Algabid Idder

Niger Inter

GRATUIT
VOIR