Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Marou Amadou a présidé ce jeudi à son Cabinet,  la cérémonie officielle de réception de la Nouvelle Edition 2018 du Code Pénal et du Code de Procédure Pénale.

Travail acharné d’identification des supports, de leur mise en forme, de leur compilation et des informations traitées, ainsi que de leur édition sous forme de Code, le tout rendu possible grâce au financement d’Eucap Sahel Niger.

Cette action s’inscrit dans la dynamique de la coopération qu’entretient le Ministère de la Justice avec tous ses partenaires en général, et avec Eucap Sahel en particulier. Elle participe aussi « de nos efforts de mettre à la disposition des acteurs de la Justice, qu’ils soient magistrats ou officiers de Police Judiciaire, des outils d’aide à la décision leur permettant de répondre aux grands défis auxquels nos pays sont confrontés » déclarait le Ministre de la Justice, en réceptionnant les deux documents.

Ces défis dont les pays du Sahel font face, ont pour nom, lutte contre le terrorisme, trafics en tout genre et autres phénomènes criminels qui menacent la stabilité de la sous région Sahélo-saharienne.

A tous les acteurs de la Justice,  Marou  Amadou a demandé « de s’approprier ces outils, car les défis multiformes de la lutte contre le crime organisé et le terrorisme requièrent des acteurs chargés de l’application de la loi, une bonne maîtrise de nos textes de lois et de procédure ».
« Je les appelle à œuvrer ensemble dans le cadre d’une lutte intégrée et coordonnée contre le crime dans notre pays et à continuer cette collaboration, seul gage de succès dans la lutte contre la grande criminalité » a ajouté le ministre de la Justice.

Mme Kirsi Henriksson, Cheffe de Mission Eucap Sahel Niger, a, pour sa part, indiqué, que pour renforcer la relation entre les magistrats et les officiers de la Police judiciaire, « la mission Eucap Sahel, en collaboration avec le Ministère de la Justice, a financé la conception, la validation et l’impression du Code Pénal et Code de Procédure Pénale pour un projet total d’environ 27 millions de franc CFA ».

Mme Henriksson a aussi rassuré le Gouvernement que son Institution « va continuer à soutenir ses efforts dans le cadre de renforcement des capacités des Forces de Sécurité et d’Intervention(FSI)  et du Système judiciaire pour lutter contre le terrorisme, la criminalité organisée, la migration irrégulière et la traite des personnes ».

La Mission Eucap Sahel est au Niger depuis 2012 et son mandat consiste au renforcement des capacités des  FSI dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le crime organisé, la migration irrégulière et la traite de personnes.

Sa mission est de mener des actions de renforcement des relations professionnelles entre les acteurs de la chaîne pénale pour assurer la cohérence de l’action judiciaire du début de l’enquête préliminaire jusqu’au jugement.

Le lundi, 26 Mars 2018, rappelle-t-on, la Mission Eucap Sahel,  a fait don aux FDS d’un important lot de matériels composé de 30 véhicules 4X4, 102 motos tout terrain, des casques de sécurité et des gilets par balles, pour un cout de 820 millions de FCFA.

ANP

Niger Inter

GRATUIT
VOIR