Dans le cadre du développement de ses activités, le Groupement Interbancaire monétique de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (GIM UEMOA), l’outil d’intégration régionale et de développement, a organisé une rencontre de sensibilisation sur ses activités à l’endroit des acteurs de la presse nigérienne, hier mardi 12 juin 2018 dans les locaux de l’hôtel Soluxe de Niamey.

La rencontre du  Niger, la cinquième, constitue une étape d’une longue série initiée par l’Institution dans ses pays membres,  après le Bénin, le Mali, le Sénégal, la Cote d’Ivoire. Le but est de mieux faire connaitre le GIM UEMOA aux acteurs de développement qui à leur tour se doivent de vulgariser les actions du GIM UEMOA et d’éduquer la population.

Cette rencontre d’information et de sensibilisation placée sous le thème :  ‘’GIM UEMOA, un outil d’intégration régionale et d’inclusion financière au service des administrations publiques-privées et des populations’’, a enregistré en plus des hommes des médias, la participation de certains représentants de banque tels que la Directrice du CMN  et son vice-président, le Représentant de l’APBEFB Niger, etc.…

Le Directeur Général du GIM UEMOA, Monsieur Blaise AHOUANTCHEDE a déclaré : « le GIM UEMOA est né de la volonté des chefs d’Etat et du Conseil des Ministres de l’Union Monétaire Ouest Africaine de moderniser les systèmes et moyens de paiement dans la zone en vue d’améliorer l’accès des populations aux services financiers et d’accroitre le taux de bancarisation ».

Le Groupement Interbancaire monétique de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (GIM UEMOA) a été mis en place par la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest et la Communauté bancaire de la zone en 2003. Le GIM UEMOA assure l’interopérabilité et la compensation des opérations pour le compte d’une centaine de banques. « de sa création à la fin 2017, le GIM UEMOA a vu son réseau passé de 48 à 126 banques, institutions financières et postales, établissements de monnaie électronique et institutions de microfinance assurant les transactions monétique pour plus de 5 miliions de porteurs de cartes répertoriés dans les 8 Etats de l’UEMOA », a ajouté Monsieur Blaise AHOUANTCHEDE .

La carte bancaire Gim a l’avantage de permettre de retirer de l’argent au niveau des 3500 Distributeurs Automatiques de Billets (DAB/GAB) interconnectés de la zone UEMOA avec un coût de retrait maximum de 500 FCFA TTC. Elle permet aussi de payer dans plus de 3000 commerces (hôtels, restaurants, supermarchés…). Par ailleurs, les détenteurs de compte mobile money peuvent désormais effectuer des retraits d’argent sur des Distributeurs Automatiques de Billet à l’aide d’un téléphone portable ou à l’aide d’une carte bancaire communément appelée carte compagnon.

Lors de cette séance de rencontre, les journalistes ont posé des questions auxquelles le Directeur Général du GIM UEMOA a apporté des réponses précises afin de permettre à la presse de mieux vulgariser des activités du GIM UEMOA.

Le GIM UEMOA entend poursuivre sa mission en facilitant l’accès des populations aux services financiers et bancaires.

Toujours selon le Directeur Général, le GIM UEMOA est un vrai exemple de cadre d’intégration monétaire, qui permet d’accompagner le développement des banques à financer de grands projets.

Chafâatou Saley

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR