La Direction nationale des examens de baccalauréat a proclamé ce jeudi 16 août, les résultats globaux définitifs de la session 2018. Des résultats « légèrement » supérieurs à ceux de deux dernières années.

Le Directeur général du service des examens de baccalauréat vient de livrer les résultats définitifs des examens du bac session 2018. Ainsi, sur 61 403 candidats inscrits, 58 752 se sont effectivement présentés. A l’issue des épreuves écrites,  8 352 candidats sont admis au premier groupe et 8530 candidats sont admis au second groupe. Au total ce sont 16 882 candidats qui sont admis, soit un taux de réussite  28,73%.

Selon le Directeur général du service des examens du baccalauréat, Dr Alou Bassirou, parmi les candidats admis, 5359 sont des filles représentant un taux de 31,74% et 11 523 garçons, soit 68,26%. Il a souligné un certain nombre de mentions engrangées par les candidats, à savoir 1116 mentions Assez bien, 14 mentions Bien et 16 mentions Très bien. C’est la région d’Agadez qui détient le plus fort taux de réussite avec 35,47%, tandis que Tillabéry enregistre le plus faible taux de réussite avec 24,05% et Niamey 30%.

Il faut noter, selon les résultats ainsi proclamés, qu’aucun des candidats admis au second groupe n’a été recalé à l’issue des épreuves. En outre, le Directeur général du service des examens du baccalauréat a souligné que le taux de réussite aux examens du baccalauréat session 2018 est légèrement supérieur à ceux des années 2016 et 2017, qui sont respectivement de 28,14% et 26,73%.

Toutefois, dans son message à la nation à l’occasion de la célébration du 58è anniversaire de l’indépendance du Niger célébré le 2 août dernier, le Président de la République n’est visiblement pas satisfait du taux de réussite au BEPC et au BAC 2018 qui, selon lui dénote de la faiblesse du système éducatif.

Almoustapha A