Ce mardi 7 août 2018, au Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPP) de Gamakalé, s’est tenue la cérémonie de remise des attestions de diplôme aux 45 apprentis admis à l’évaluation, organisée par le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et Technique (FAFPA).

Financé par le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC), cette formation contribue à l’amélioration des compétences des jeunes. En effet, le PRODEC vise à améliorer l’efficacité de la formation professionnelle et technique formelle, le développement des programmes de courte durée de renforcement des compétences et d’apprentissage dans les secteurs prioritaires.

Ils sont au total 140 apprentis formés et évalués du 6 au 7 juillet dans les différents centres de formation professionnelle et technique du Niger, dont 46 à Niamey (en coiffure), 11 à Tahoua (en cuisine), 39 à Zinder (20 en coiffure et 19 en forge), 19 à Tillabéry (en coiffure) et 25 à Dosso (10 en coiffure et 15 en maçonnerie).

 A Niamey, la cérémonie a été présidé par le Chef d’antenne régionale du FAFPA, M. Maiga Mamoudou, en présence de l’inspecteur pédagogique de Niamey également président du jury de l’évaluation des apprentis, de l’expert en suivi et évaluation du FAFPA, du chef de division communication du FAFPA et bien d’autres invités.

Durant les 12 mois de formation, sur 46 apprentis placés, 45 sont déclarés admis, selon le président du jury. Dans son intervention à cette occasion, le chef d’antenne régionale, a d’abord félicité l’ensemble des récipiendaires de la région de Niamey, avant de préciser que la formation est destinée aux jeunes nigériens déscolarisés ou non scolarisés âgés de 15 à 25 ans.

Il a ensuite ajouté que parmi les 45 récipiendaires 15 ont déjà eu un projet d’emploi et d’autres sont installés à leur propre compte.

Il a, par ailleurs, déclaré que ces jeunes ont été formés dans le cadre de l’apprentissage dual, c’est-à-dire une formation par alternance où le jeune fait deux semaines au salon puis deux semaines au centre de formation. Notons que, dans la mise en œuvre de son programme, le PRODEC a formé plus 1901 jeunes.

Azahi Souleymane