En prélude au 58ème anniversaire de la proclamation de l’indépendance du Niger et de la 43ème édition de la fête de l’arbre, les journalistes des médias publics et privés ont visité ce mercredi matin 1er Aout 2018, l’Hôpital de Référence de Maradi,  une initiative de la cellule de Communication de la Présidence en cadré par le conseiller technique Adamou Manzo pour  permettre aux hommes des médias de s’enquérir de l’avancée des travaux du dit hôpital.

Conformément aux instructions  du Président de la République, ISSOUFOU MAHAMADOU, dans son discours à la nation, à l’occasion du 56ème anniversaire de l’indépendance du pays, Maradi abritera les cérémonies officielles nationales entrant dans le cadre de l’édition 2018. A travers ce choix, il s’agit aussi de poursuivre l’effort de reverdissement de la ville de Maradi en soutien au programme « Maradi Kolliya ». C’est à cet effet que l’hôpital de référence de Maradi servira ce 3 Aout, de lieu de commémoration de la fête avec la plantation d’arbres .

D’un coût global de 100 millions de dollars, dont 35% sous forme de dons et 65% sous forme de crédit PPTE, dans le cadre d’un partenariat avec l’entreprise Commodores, ce joyau de deux étages s’étale sur une superficie de 32 hectares.  Plusieurs services y sont représentés notamment les urgences, 1 bloc opératoire composé de 7 salles opératoires, des salles d’hospitalisation de 500lits,  12 lits VIP , 1 salle de soins intensifs d’une capacité de 15 lits,  1 salle de réveil,2 cabinets dentaires,  69 salles de consultation, 1 salle de soins post-natals de 16 lits, 1salle de soins pos- natals en situation critique et de locaux annexes (10 bâtiments de logements pour le personnel soignant,  morgue, mosquée, centre d’oxygène, incinérateur, aérodrome …).

Initiés en 2016, les travaux de cet Hôpital, exécutés par l’Entreprise Commodores, sont à 99% de taux d’exécution d’après Monsieur Ahmet SERKAN,  le Chef de projet.

Toujours selon le chef de projet, les travaux seront terminés d’ici fin Aout au grand bonheur des populations de Maradi mais de tout le peuple nigérien.

Rappelons que cet important complexe sanitaire, le deuxième du genre, après celui  de Niamey,  fait partie de la longue liste des réalisations du Programme de la Renaissance Acte II du Président de la République Issoufou MAHAMADOU.

Abdoul Aziz Moussa, envoyé spécial à Maradi

Niger Inter

GRATUIT
VOIR