« Doter le Niger d’un instrument stratégique du développement du sous-secteur de l’électricité avec pour objectif principal d’assurer l’électricité pour tous et de valoriser les ressources énergétiques nationales », c’est le but visé par le gouvernement en approuvant successivement, au dernier conseil des ministres, tenu le 19 octobre dernier, le document de Politique Nationale de l’Electricité (DPNE) et la Stratégie Nationale d’Accès à l’Electricité (SNAE).

Selon les conclusions issues de ce conseil, « la situation du Niger dans le domaine de l’énergie se caractérise par un accès limité des populations aux différentes formes d’énergies modernes ».
Au même moment, explique-t-on, pour la satisfaction de ses besoins énergétiques, le pays est fortement dépendant vis-à-vis de l’extérieur, alors qu’il « dispose d’importantes ressources (uranium, charbon minéral, énergie solaire et hydroélectricité avec le fleuve Niger), avec un taux d’accès à l’électricité de 12,22% pour l’année 2017 ». C’est pour remédier à cette situation qui impacte négativement sur le développement social et économique du pays que l’approbation de la DPNE a été décidée par le gouvernement.

Dans sa démarche visant à favoriser l’accès des ménages à l’électricité, notamment en zones rurales pour contribuer à la croissance agricole et à la dynamisation et la modernisation du monde rural, le gouvernement a également approuvé la Stratégie Nationale d’Accès à l’Electricité (SNAE) qui se veut « un outil de mise en œuvre de la Politique Nationale de l’Electricité ».

S’agissant de la SNAE, son objectif est de « doter le Niger d’un référentiel pour le développement de l’électrification, avec, à l’horizon 2035, un sous-secteur de l’électricité performant et financièrement viable, en vue d’un approvisionnement en électricité fiable, abordable et respectueux de l’environnement » explique le communiqué du conseil des ministres.

L’approbation de ces deux documents aura un impact certain sur la mise en œuvre des différentes initiatives en cours au niveau du gouvernement visant à solutionner le problème d’accès des nigériens à l’électricité, surtout dans les zones rurales. La résolution d’un tel problème permettra au Niger de booster de manière significative l’essor du développement économique national.

Oumar Issoufa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR