Après la réponse de Cissé Ousmane Ibrahim ministre de l’intérieur de SALOU DJIBO , cette fois ci c’est autour de KIMBA TAHIROU un des proches de SALOU DJIBO de répondre à Hama Amadou.

J’ai visionné et écouté les propos tenus par Hama Amadou dans une vidéo dans laquelle il disait un accord secret a été signé entre le président de la transition militaire du CSRD le général des corps d’armée SALOU DJIBO et le président du PNDS TARRAYA MAHAMADOU ISSOUFOU en 2011.

Comme votre journal s’est déplacé à mon domicile pour en savoir ce qui s’est passé l’or des élections présidentielles de 2011 que le CSRD a organisé.

Je vais vous dire d’abord le jeudi 18 février 2010 quand SALOU DJIBO avait fait le coup d’État lui Hama Amadou n’était pas au NIGER ,il était en exil avec certains autres leaders de l’opposition de l’époque .

Tous les leaders de l’opposition avaient applaudi et jusqu’à organiser une marche de soutien au CSRD le samedi 20 Février 2010 au rond-point des armées communément appelé rond-point sixième.

Mais je suis étonné d’entendre les propos tenus par Hama Amadou alors que c’était lui qui s’était rendu au Burkina Faso chez Blaise Compaoré le président du BurkinaFaso pour négocier son retour au pays parcequ’il avait un mandat d’arrêt que le régime de Tandja avait ému contre lui. Le général SALOU DJIBO avait demandé l’annulation de tous ces mandats d’arrêts contre les leaders de l’opposition.
C’est ainsi que Hama Amadou était rentré au pays.

Après le retour de tous ces leaders au pays,lui Hama Amadou avait demandé à sa cantatrice HAMSATOU Garba de dédier une chanson à SALOU DJIBO pour le remercier.D d’ailleurs une chanson que SALOU DJIBO n’a pas du tout aimé.

Hama Amadou avait entrepris des démarches pour rencontrer SALOU DJIBO et il n’était pas le seul parceque presque tous ont tenté de rencontrer SALOU, malheureusement ils n’ont pas pu le rencontrer.

Moi j’avais dit à SALOU DJIBO de rencontrer toute la classe politique ensemble que de les rencontrer individuellement.
Avant la mise en place du conseil consultatif de la transition,il a rencontré ces leaders et il les a même demandé de lui proposer de façon consensuelle le président du conseil consultatif,president de la cour constitutionnelle et tout ce qui s’ensuit pour nommer les membres des institutions de la transition.
La nomination de tous ces membres n’a pas été faite au hasard,c’est ainsi que ces leaders ont demandé de choisir parmi les acteurs de la société civile pour nommer les membres de toutes ces institutions.

Si aujourd’hui Hama Amadou vient de dire que SALOU DJIBO a signé un accord secret avec le leader du PNDS TARRAYA en 2011, ça m’étonnerait parceque moi je me rappelle que Hama Amadou était parti au Burkina Faso voir son ami Blaise Compaoré président du BurkinaFaso de voir SALOU DJIBO de lui faire une ouverture facile d’accéder au pouvoir.

Le président Blaise Compaoré avait invité SALOU DJIBO pour une visite d’amitié au Burkina Faso et SALOU DJIBO avait répondu à l’invitation.

De retour du BurkinaFaso SALOU DJIBO a appelé le ministre de l’intérieur CISSÉ et moi pour nous raconter les faits et automatiquement nous avons rejeté cette proposition du président Blaise Compaoré de soutenir Hama Amadou.

SALOU DJIBO de son retour du BurkinaFasoHama a invité Amadou au palais présidentiel pour lui dire qu’il n’est pas un mercenaire au service d’un politicien,nous sommes venus au pouvoir pour instaurer la démocratie,chez moi vous êtes tous les mêmes et le CSRD n’a pas de candidat et notre candidat c’est le Niger.

Je peux vous confirmer que Hama Amadou et MAHAMADOU ISSOUFOU tous ont tenté d’avoir le soutien de SALOU DJIBO pour accéder au pouvoir.

C’est ainsi que lui Hama Amadou avait regroupé les leaders politique avec même SEYNI OUMAROU pour créer une alliance ARN avant le premier tour des élections professionnelles de 2011,au niveau du CSRD on n’a fait qu’observer.

Que fut notre grande surprise après le premier tour,c’est le revirement de Hama Amadou vers le candidat du PNDS TARRAYA au deuxième tour.
Nous avons tout entendu pour dire que c’est le CSRD qui a fait pression sur Hama Amadou de soutenir le candidat du PNDS TARRAYA.

Journal le gardien,il n’y a jamais eu un accord secret entre le général SALOU DJIBO et le candidat du PNDS TARRAYA et nous attendons que Hama Amadou amène les preuves de ce document signé entre SALOU DJIBO et MAHAMADOU ISSOUFOU.

Actuellement SALOU DJIBO est un fonctionnaire international au niveau de la CEDEAO et il n’a aucune ambition politique pour le moment.

Le président ISSOUFOU MAHAMADOU et SALOU DJIBO sont toujours en contact permanent mais qui n’a rien avoir avec les élections professionnelles de 2021.

Je vous remercie.

Journal le gardien

Niger Inter

GRATUIT
VOIR