La dixième édition du Forum Africain du Film Documentaire de Niamey vient d’ouvrir ses portes au Centre Culturel Franco Nigérien (CCFN) Jean Rouch ce Lundi 26 Novembre 2018.  Prévu pour durer cinq jours, ledit forum a été placé sous le haut patronage du Ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale.

 Le thème de l’édition de cette année s’articule autour de ‘’l’audiovisuel africain face à la révolution numérique’’ et  plusieurs œuvres cinématographiques sont au programme en plus de nombreuses autres activités comme des conférences, des ateliers de formations, etc.

La dixième édition du Forum Africain du Film Documentaire est placée sous le signe d’un double hommage adressé au cinéaste burkinabé, Idrissa Ouédrago, décédé en 2017 et au concepteur de la manifestation, Inoussa Ousseini, cinéaste, sociologue, ancien Ministre de la Culture et actuel Ambassadeur du Niger à l’Unesco.

Le thème déjà annoncé mettra en lumière le lien entre ces deux amis et frères d’armes. Dans ce cadre, leurs œuvres majeures seront projetées chaque soir. Le lendemain de chaque projection des conférences et des débats seront organisés autour des thématiques développées dans l’œuvre projetée la veille. Des conférences et des débats qui réuniront des professionnels du cinéma, des étudiants, des stagiaires et bien d’autres protagonistes de la culture, sous la paillotte du CCFN.

C’est Sani Magori, Directeur du Centre National du Cinéma Nigérien (CNCN), qui a présenté la présente édition du Forum Africain du Film Documentaire devant un parterre de professionnels et amateurs du septième art. Son intervention s’est beaucoup appesantie sur les avancées de la manifestation et ses attentes. On note qu’elle a été créée en 2006 en hommage à Jean Rouch dont le centenaire a été célébré dans le monde entier l’année passée. Selon Inoussa Ousseini, le Forum doit relancer l’engagement des politiques d’Etat en faveur de la formation et de la pérennisation du patrimoine audiovisuel africain.

Pour l’information des amateurs du film africain et des grands classiques d’ Idrissa Ouédrago, il faut souligner que trois de ses œuvres seront projetées pour lui rendre hommage du 26 au 28 Novembre 2018. Il s’agit de ‘’Yaba’’, ‘’La Colère des Dieux’’ et ‘’Kini & Adams’’. La nuit du 30 Novembre 2018, dernier jour du Forum, il y aura la projection des films des stagiaires de la manifestation. Il faut noter que toutes ces projections auront lieu au Grand Auditorium  du CCFN Jean Rouch et seront gratuites tout au long du Forum.

Bassirou Baki Edir        

Niger Inter

GRATUIT
VOIR