Ce mercredi matin, à la salle de réunion de la chambre de commerce, le Millennium Challenge Account (MCA-Niger) en collaboration avec la Chambre de commerce et d’Industrie du Niger (CCIN) a organisé, une rencontre d’information et d’échange à l’attention des consultants, cabinets et bureaux d’études. L’objectif est de présenter aux prestataires de services, les opportunités d’affaires dans la mise en œuvre du Programme Compact.

En effet, le Millennium Challenge Account-Niger est chargé de la mise en œuvre du Programme Compact sur Cinq années, à compter de la date de son entrée en vigueur le 26 janvier 2018.

Financé à hauteur de 250 milliards de FCFA, selon le Directeur Général MCA-Niger, l’objectif du Programme Compact est de réduire la pauvreté grâce à la croissance économique dans le but d’augmenter les revenus ruraux en améliorant l’utilisation productive et durable des ressources naturelles dans l’agriculture et en améliorant l’accès aux marchés des produits grâce à la construction et à la réhabilitation des routes.

Dans son mot prononcé pour la circonstance, le Secrétaire Général de la CCIN, a d’abord présenté sa profonde gratitude à tous les opérateurs économiques présents, avant de souligner que le MCA-Niger a des ambitions extrêmement nobles pour l’économie nigérienne notamment l’agriculture et l’élevage. Il a, ensuite rappelé aux participants toutes les opportunités qu’aux offres ces différents projets, en vue d’améliorer la croissance économique dans notre pays, en faisant de la transformation.

Pour lui, le MCA-Niger va nous permettre de créer ce cadre, nous permettant de booster la production au Niger.

En somme, ce programme comprend deux projets majeurs à savoir : le  projet d’irrigation et d’accès aux marchés  destiné à améliorer l’irrigation dans les régions de Dosso et Tahoua et le projet  de communautés  résilientes au climat, qui vise à croitre les revenus des familles qui pratiquent l’agriculture et de l’élevage dans les municipalités éligibles dans les régions de Tillabéry, Dosso, Tahoua et Maradi.

Notons que cette rencontre est une opportunité de plus pour les opérateurs économiques de mieux appréhender les exigences de MCA-Niger et de son bailleur MCC en matière de passation de marchés.

Abdoul aziz Moussa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR