Hier mardi 11 décembre 2018, la Délégation de l’Union Européenne à Niamey  a organisé un déjeuner de presse au restaurant le pilier  à l’occasion de la prise des fonctions de la nouvelle ambassadrice de l’UE Madame Denisa-Elena IONETE.

La nouvelle ambassadrice s’est présentée aux journalistes conviés à ce déjeuner de presse avant de faire une déclaration sur sa mission et les actions de l’UE au Niger et au Sahel en général. Elle a répondu aux questions des journalistes sur la situation nationale, régionale et internationale. Des échanges ont eu lieu autour de la coopération entre le Niger et l’UE, la situation sécuritaire et la question migratoire. Sur le plan sécuritaire, Madame Denisa-Elena IONETE, parlant du G5 Sahel a fait cas d’une plateforme pour travailler ensemble. Pour elle, le ‘’G5 Sahel constitue un élément incontournable pour la sécurité et le développement’’. C’est pourquoi dans le cadre du Programme d’Investissements Prioritaires (PIP) du G5 Sahel, ‘’l’UE a annoncé 800 millions d’euros dont 126 millions de l’argent frais ‘’. En ce qui concerne la force du G5 Sahel, l’ambassadrice de l’UE a dit que son institution même si elle n’a pas droit de vote fera le plaidoyer nécessaire pour inscrire cette force sur le chapitre VII du Conseil de sécurité des Nations Unies.

S’agissant du pacte sur les migrations, Madame Denisa-Elena IONETE a dit que l’Union européenne est pour des migrations sûres à savoir celles où les droits humains sont respectés pour les migrants et refugiés. En ce qui concerne le suivi des fonds fiduciaires dans le cadre de la migration, la diplomate a dit que l’UE vise surtout à amener les gouvernants à assurer aux populations les services sociaux de base.

EMS

 

 

Madame Denisa-Elena IONETE, de nationalité Roumaine, a rejoint la Délégation de l’Union Européenne à N’djaména en qualité de Chef de Délégation – Ambassadeur en Octobre 2015. Avant sa nomination elle a été pendant quatre ans Chef de l’Unité « Fragilité et Résilience » de la Direction Générale Coopération Internationale et Développement de la Commission Européenne. Dans cette fonction, avec son unité elle a été chargée de développer les cadres de politiques et d’appuyer la mise en œuvre des programmes de développement de l’Union Européenne dans les pays en situations de fragilité et de crise.

Mme IONETE est diplômée en médecine en 1987 en Roumanie et elle y a complété le cycle de spécialisation en obstétrique-gynécologie. Ultérieurement elle a acquis des degrés post universitaires en Santé Publique et en Sciences Politiques aux Universités de Bucarest (Roumanie), Bruxelles (Belgique) et Nancy (France). Elle a aussi suivi le programme de Hautes Études de Sécurité et Défense (« 4è cycle ») de l’Institut Royal Supérieur de Défense de Bruxelles (2011) , ainsi que, entre autres, plusieurs cours à l’Institut de formation aux opérations de Paix et l’Université des Nations Unies, traitant de la prévention des conflits et le renforcement de la paix.

Après une carrière nationale comme médecin et chargée de recherches, elle a travaillé pendant dix ans avec les organisations des Nations Unies, au Gabon, Niger, Afghanistan et Palestine, dans le management des programmes humanitaires et de développement. Ensuite, entre 2006 – 2011 elle a travaillé avec l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) en charge des dossiers de protection des populations civiles, opérations de stabilisation et reconstruction et appui médical, avant de rejoindre les institutions de l’Union Européenne.

Outre sa langue maternelle, le Roumain, le Dr IONETE parle couramment l’Anglais et le Français, possède des bonnes connaissances d’Espagnol et d’Allemand et a suivi des cours d’initiation de langue Arabe et Russe.

Niger Inter

GRATUIT
VOIR