Le Président de la République Issoufou Mahamadou a visité, ce matin, le Chantier en Construction de l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey en vue de constater de visu l’état d’avancement des travaux entrant dans le cadre des préparatifs de la 33ème Conférence de l’Union Africaine prévue en juillet 2019 à Niamey.  Le Président a effectué cette visite en compagnie des Membres du Gouvernement, du Directeur General du Groupe SUMMA, du Gouverneur de Niamey, du Délégué spécial de la ville de Niamey.

A la fin de cette visite, très satisfait et impressionné de l’état d’avancement des travaux à 85% d’exécution,  le Chef de l’Etat se réjouit de la qualité des travaux. « Nous avons là un bel aéroport dont   les capacités sont renforcées. Il m’a été dit d’ailleurs que sur cet aéroport, on  peut parquer une soixantaine d’avions», a-t-il déclaré.

 Le Chef de l’Etat, a également  rappelé : « qu’en 11 j’ai demandé à un diplomate en poste au Niger, comment il voyait la situation du Niger ? Il m’a répondu que :   le Niger est un pays où il ne se passe rien ». Le Président de la République a ensuite ajouté : « je suis sûre qu’aujourd’hui il ne me donnera pas la même réponse, parce que le Niger change, le Niger se transforme dans tous les secteurs ». Tout en soulignant que  le  Gouvernement investit dans tous les domaines, notamment  l’éducation,   la santé, l’accès à l’eau pour la population, l’initiative 3N, les infrastructures, les routes, l’énergie, les télécommunications.

Face à la presse, le Chef de l’Etat s’est dit satisfait des réalisations  de huit ans de la Renaissance dans le secteur aéroportuaire. «  Nous avons engagé la modernisation de quatre aéroports (Niamey, Zinder, Maradi et Tahoua) et nous sommes en train de créer  un nouvel aéroport à Tillabéry ».

Pour le DG l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) M. Ayaha Ahmed, C’est une véritable révolution qui s’est opéré au niveau de l’aviation civile.

Selon lui, l’aéroport de Niamey, répond à toutes les normes recommandées au niveau de l’OACI des institutions internationales de l’aviation civile. Pour lui, l’image du Niger au niveau du monde de l’aviation civile est positive. «  Nous avons aujourd’hui un taux de supervision de la sécurité de 84 % alors qu’il était de 42% en 2011. Au plan sûreté, il était de 43%, aujourd’hui nous sommes à 90% ».

Notons que l’aéroport de Niamey est le 7ème  certifié en Afrique. Il sera réceptionné le 11 juin prochain.

A S

Niger Inter

GRATUIT
VOIR