Premiers responsables de cet établissement public de formation de cadres de la santé et d’action sociale, le Directeur général de l’ENSP-Damouré Zika de Niamey et le secrétaire général ont purement et simplement été limogés en Conseil des Ministres du mardi 10 septembre 2019.

Au poste du DG, c’est Monsieur Yacouba Moussa, Docteur en soins infirmiers qui a été nommé Directeur général de l’Ecole Nationale de Santé Publique Damouré Zika de Niamey. Il a pour secrétaire général, Madame Sani Fada Ari, docteur en soins infirmiers, pédagogue des sciences de la santé.

Selon nos informations, le limogeage de ces deux responsables serait lié à l’organisation et la tenue de l’édition 2019 de l’examen unique de certification en santé où certaines Ecoles et Instituts ont péché dans la constitution de dossiers de leurs élèves et étudiants, entrainant le rejet, par la Commission nationale indépendante d’organisation dudit examen.

Ainsi, sur un total de 3813 dossiers présentés, la commission indépendante a rejeté 460 candidatures pour n’avoir pas satisfait aux critères exigés.

Malgré la faute commise et l’immense tort causé aux candidats et à leurs parents, certains responsables se sont directement attaqués à la commission nationale comme étant l’unique responsable de tous ces rejets, jusqu’à proférer des menaces aux membres de la commission sur leur lieu de travail.

Une situation que le ministre de la santé publique, Dr Illiassou Idi Mainassara, connu pour sa droiture et son pragmatisme a vite fait de prendre en charge afin que des comportements pareils ne se reproduisent plus. Un bel exemple à suivre.

Oumar Issoufa

© NigerInter.com

Niger Inter

GRATUIT
VOIR