De sources bien informées, contrairement à certaines informations mal-fondées qui circulent depuis quelques jours sur la toile, la fermeture de certaines écoles dans la région de Tillaberi, notamment dans les localités d’Abala, Ayerou, Torodi, Makalondi, Jagourou et autres, est une mesure conservatoire prise par les autorités nationales pour raison de sécurité.

En effet, il n’est un secret pour personne, qu’en dépit du combat que mènent l’Etat du Niger et ses partenaires contre le terrorisme dans toute la région, certaines localités de Tillaberi continuent à faire face à l’insécurité, due aux activités des groupes terroristes. Ces derniers, pour entretenir la psychose au sein des populations, orientent souvent leurs menaces vers les écoles se trouvant dans les zones reculées.

C’est donc par mesure de précaution qu’il a été décidé de la fermeture temporaire de ces écoles. Au même moment, apprend-on, des dispositions sont en train d’être prises par les autorités compétentes pour que les élèves des écoles concernées par cette décision continuent à suivre leur scolarité. L’on parle, entre autres mesures envisagées, la relocalisation de certaines écoles.

(Nous y reviendrons) 

Abdoul Aziz Moussa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR