Le Président de la République Issoufou Mahamadou a passé la journée du samedi 09 novembre dans la région de Diffa auprès des FDS et des populations victimes des inondations et de la sècheresse.

A son arrivée aux environs de 9 heures 35 minutes, le Président de la République en compagnie des membres du gouvernement a été chaleureusement accueilli à sa descente d’avion par la population de ladite localité.

Après les honneurs militaires, les salutations avec les membres du gouvernement, les autorités locales, les chefs traditionnels et coutumiers, le Chef de l’Etat s’est aussitôt rendu au commandement de la zone de défense N°V, 51° Bataillon Spécial d’Intervention pour encourager les FDS qui se battent contre la secte Boko Haram. « Je tiens à vous exprimer de vive voix toute ma satisfaction et toute mes félicitations pour ce que vous faites sur le terrain. Je tiens aussi à louer votre professionnalisme et votre combativité comme les forces les font ailleurs dans les autres opérations. Ici aussi à Diffa, vous menez le combat avec discernement en épargnant et en protégeant les populations civiles dans le respect de droit de l’homme et de droit international humanitaire dans cette guerre », a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat a fait savoir aux FDS que « Cette secte sera vaincue car notre cause est noble. Cette secte sera vaincue car nous poursuivrons notre montée en puissance. Le gouvernement mettra tout en œuvre pour ce faire. Il continuera à créer toutes les conditions pour vous permettre de mener à bien votre mission de protection de l’intégrité de notre territoire ainsi que celle des personnes et des biens ».

Il a, par ailleurs, exhorté les FDS à plus de collaboration avec toutes les autorités administratives, coutumières et religieuses, avec les populations, avec les humanitaires, les pays amis et partenaires stratégiques qui nous accompagnent. « Si nous agissons tous unis en synergie les terroristes de boko haram n’ont aucune chance de l’emporter, surtout que nous avons le soutien de toute la communauté internationale », poursuit-il. Tout en leur demandant de mettre beaucoup plus d’accent sur le renseignement, la mobilité, les actions offensives pour garder à tout instant l’initiative et l’ascendant sur l’ennemi.

Le Chef de l’Etat, s’est ensuite rendu à la commune rurale de Gueskerou pour constater les dégâts et rencontrer les sinistrés.

Dans son message de réconfort à l’endroit des sinistrés, le Chef de l’Etat a expliqué l’objet de sa visite : « j’ai tenu à venir pour appuyer les populations, pour les soutenir, pour marquer la solidarité du gouvernement avec ces populations dont la dignité, le courage m’impressionnent ».

Après la visite sur les lieu du sinistre, le Chef de l’Etat très ému et affecté par ce qu’il venait de voir sur place et en face de ses compatriotes victimes de ces inondations a déclaré à la presse : « nous avons décidé de concevoir et de mettre en œuvre un plan d’urgence pour commencer de 2,5 milliards en faveur des populations victimes de ces inondations et même celles qui sont victimes de la sècheresse dans le nord de la région, dans le cadre du programme de soutien d’urgence ».

Dans cette perspective, poursuit-il « Nous avons des projets régionaux, interrégionaux, nationaux qui concernent la région de Diffa. Dans le cadre de ces différents projets nous prévoyons de mobiliser 75 milliards que nous allons investir dans l’irrigation, dans les secteurs sociaux notamment l’éducation, la santé, l’hydraulique, les infrastructures routières en particulier les routes rurales ».

Après une journée très chargée, le Président de la République a présidé, dans sa résidence de Diffa, la réunion extraordinaire du conseil national de sécurité élargie au conseil régional de sécurité de Diffa. Le président a donné des instructions fermes pour inverser la tendance sur la situation sécuritaire à Diffa.

Azahi Souleymane      

           

Niger Inter

GRATUIT
VOIR