Votre mot de passe vous sera envoyé.

Chapitre I: Renaissance Culturelle

I.1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Niger est confronté à des défis majeurs qui freinent son progrès et réduisent considérablement les effets des actions mises en œuvre pour promouvoir son développement.

C’est un pays en pleine mutation. Sa démographie est galopante. Les jeunes occupent une proportion majoritaire, rendant les défis socio-économiques d’autant plus cruciaux. Parmi les défis auxquels il est confronté, figure le défi culturel.

En effet, on constate que notre pays s’enfonce dans une situation d’arriération prononcée comme l’illustrent le recul de l’éthique du travail notamment dans la fonction publique, le développement d’une mentalité d’assistés, notre rapport avec le temps, notre comportement par rapport aux biens publics, aux questions démographiques et à l’école, particulièrement s’agissant de la scolarisation des filles.
Pour surmonter ces obstacles, il faut créer les conditions d’une renaissance culturelle qui passe par la réhabilitation de certaines de nos valeurs sociales et par l’emprunt à d’autres sociétés de valeurs qui y ont fait leur preuve.

I.2. OBJECTIF ETSTRATEGIES ENVISAGES

objectif est de construire une société juste et solidaire et de promouvoir l’émergence de citoyens responsables. Dans le processus de réalisation de cet objectif, la renaissance culturelle de notre société occupera une place de choix. Elle doit aussi nous permettre de renforcer notre identité, de nous forger un destin commun et de donner un sens à notre existence en tant que Peuple, en tant que Nation.
L’importance de la culture, l’histoire le montre, est telle que toutes les révolutions industrielles sont nées d’évolutions culturelles et institutionnelles qui les ont portées.
Aussi, le prochain mandat doit-il être l’occasion de promouvoir, au sein de notre société, les valeurs qui ont historiquement toujours servi de socle au développement économique et social. A cet égard, le PNDS-Tarayya se propose de :

  • Cultiver le patriotisme et le dévouement à la collectivité ;
  • Avoir partout et toujours le sens de l’intérêt général et cultiver le civisme ;
  • Rompre avec l’obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler chez les nigériens toute idée d’ouverture, de progrès et d’innovation ;
  • Cultiver chez les nigériens la confiance en soi ;
  • Créer les conditions d’une rupture avec la mentalité d’assisté et la mendicité sous toutes ses formes ;
  • Combattre l’oisiveté, insuffler l’amour du travail;
  • Combattre la corruption, la concussion et le népotisme ;
  • Promouvoir la solidarité et la responsabilité ;
  • Promouvoir l’individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l’ethnocentrisme et du sectarisme.

La renaissance culturelle s’appuiera également sur les valeurs positives de nos traditions qui offrent un modèle de comportement exemplaire pour les sociétés nigériennes et les individus qui la composent. La renaissance culturelle valorisera ce socle fondamental en y puisant les éléments de tolérance, de respect de la différence, l’amour du prochain, le respect de la personne humaine et du bien public.
L’éducation sera le vecteur principal de diffusion de ces valeurs.