L’adoption par le Niger en 2018, d’un Budget -Programme

L’adoption de cette démarche procède des différentes réformes mises en place par l’Administration nigérienne des Finances pour se conformer aux directives de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine(UEMOA).

 Plusieurs responsables d’Institutions de la République, membres du Gouvernement et  partenaires techniques et financiers ont pris part à la cérémonie.

Selon le Ministre des Finances « La mise en place du budget programme implique de nouvelles exigences en termes   de rôles et de responsabilités au niveau de tous les acteurs de la gestion des  finances publiques, qu’il s’agisse des Ministres, responsables des politiques publiques, de  hauts responsables de programmes ou leurs collaborateurs à différents niveaux, des responsables des administrations financières, des contrôleurs  financiers et de tous les autres  organes de contrôle. »

 ‘’La culture de la performance est partie intégrante de la charte  de gouvernance au plus haut sommet de l’Etat, à tous les échelons administratifs’’, a indiqué M  Massoudou.

Les nouvelles réformes, a-t-il dit, introduisent des innovations telles que la gestion pluriannuelle des crédits, la budgétisation par programme, la gestion axée sur les résultats, la déconcentration de l’ordonnancement, l’allégement du contrôle à priori et le renforcement du contrôle externe sur les finances publiques par la Cour des Comptes et l’Assemblée Nationale.

Ces directives ont fait l’objet de transposition dans l’ordonnancement juridique du Niger, à travers des lois adoptées en 2012 et 2014,  portant sur le code de transparence des finances publiques a rappelé  le Ministre des Finances.

 Cette réunion  de lancement du budget programme au Niger, s’achève en principe cet après-midi.

MHM/AMC/DMM/ANP/MAI 2017

Niger Inter

GRATUIT
VOIR