Le vendredi 20 Avril 2018, l’association « Niger’s Women in Oil and gas (NIWO) a organisé, au Palais des congrès de Niamey, une conférence sous le thème « la place de la femme dans l’industrie pétrolière au Niger». Ce fut une première pour cette jeune association créée le 27 janvier 2017 à Niamey.

Organisée à l’initiative des jeunes femmes nigériennes techniciennes et ingénieurs du domaine pétrolier; la conférence a eu l’honneur d’être parrainée par la première dame du Niger, son excellence Madame Aissata issoufou, présidente de  la fondation Guri Vie Meilleure, en présence du ministre du pétrole SE M. Foumakoye GADO, du directeur général de la SONIDEP, du directeur général des hydrocarbures et bien d’autres imminentes personnalités.

Pour cette première édition, la grande salle du palais de congrès était remplie d’invités, en grande partie des jeunes scolaires, étudiantes des écoles secondaires, des instituts de la place et des universités. Ces participants étaient venus assister à cette rencontre mémorable dédiée à la jeunesse Nigérienne en général et aux femmes en particulier.

La conférence a été animée par Mr Amadou Hassan ingénieur géophysicien qui a éclairé l’assistance sur les ressources minières de notre pays particulièrement les hydrocarbures, de l’exploration en 1958 jusqu’à la production et la commercialisation à partir 2011.

Dans son allocution, la présidente de l’association NIWO, IBRA Hadiza a tout d’abord remercié les personnalités précitées pour avoir soutenu et accompagné l’Association dans l’organisation de cette conférence, et les invités pour avoir honoré de leur présence.

Elle a ensuite relevé la problématique de la participation de la femme Nigérienne dans l’industrie pétrolière, les défis et opportunités de ce secteur, l’un des plus importants au Niger où curieusement les femmes sont largement sous-représentées à tous les échelons.

IBRA Hadiza, présidente de NIWO

Niger Inter

GRATUIT
VOIR