Dans la dynamique gouvernementale de promotion de la société de l’information, par correspondance n°0203/MPT/EN/SG/2017 du 11 juillet 2017, l’ARTP a été saisie par le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, pour engager le processus d’attribution des licences mobiles  4G.

Dans son point de presse, M. Morou Hassane Moussa, Président par Intérim du Conseil National de Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP), a expliqué l’importance de la 4G:  » le passage à la technologie mobile de quatrième génération est un enjeu capital pour l’accès internet très haut débit mobile pour booster l’économie numérique. Ce qui  permettra de renforcer la contribution des télécommunications dans la croissance du PIB de notre pays ».

C’est ainsi que le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’économie Numérique, Ministère de tutelle, en relation avec le Ministère des Finances et l’Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP), ont proposé et mis en compétition les quatre opérateurs présents au Niger conformément aux principes de transparence et de non-discrimination consacrés par l’ordonnance n°99-045 du 26 octobre 1999 portant réglementation des télécommunications.

 » L’ARTP a par lettre n°0228/ARTP/DG/DST/DRS  du  04 septembre  2017, transmis à l’ensemble des quatre (04) opérateurs, le règlement d’appel à candidatures ainsi que le cahier de charges et les a invité à manifester leurs intérêts pour la licence 4G », a-t-il précisé.

 C’est à l’issue de cette procédure et en toute équité entre les quatre opérateurs que la société Celtel Niger S.A opérant au Niger sous la marque Airtel s’est vue déclarée adjudicataire provisoire de la Licence 4G.

« Il a été alors accordé à Celtel Niger S.A, une licence mobile 4G pour l’établissement et l’exploitation de réseaux et services de télécommunications mobiles de 4ème génération, ouverts au public, en République du Niger », a indiqué M.Morou Hassane Moussa.

Pour M. Pierre Canton BACARA, Directeur Général d’Airtel Niger: “cette nouvelle licence 4G, la première au Niger ouvrira sans nul doute une nouvelle ère technologique et nous espérons qu’elle sera un pilier important  pour la création de richesse pour tous ces jeunes qui à travers leurs start-ups trouveront là un formidable outil pour développer leur business ».

Rappelant les avantages liés la connexion 4G d’Airtel, le DG  a ajouté : « Notre plateforme 4G une fois lancée, permettra aux abonnés d’élargir leurs horizons sociaux et commerciaux mais également  de combiner l’énorme potentiel d’internet avec le confort des portables et autres appareils connectés. Notre 4G fournira une navigation internet beaucoup plus rapide et confortable avec des vidéos  plus fluides et de meilleure définition, des délais de téléchargement réduits, des délais de transfert de données plus courts ».

« Les clients d’Airtel pourront donc non seulement profiter de l’instantanéité des fonctions mobiles, mais également apprécier une stabilité et une qualité remarquable. Nous pensons fermement que la 4G va libérer le potentiel de nos populations, plus particulièrement de notre jeunesse qui accèdera plus facilement aux contenus éducatifs sociaux et culturels. Mais aussi aux start-ups qui gagneront en productivité pour être plus compétitives sur le marché international ».

Il a terminé son propos en saluant la volonté des autorités dans leurs efforts de développer le secteur des télécommunications et d’offrir des services numériques de meilleure qualité aux nigériens mais aussi tous ses collaborateurs qui travaillent durement pour permettre à Airtel de remporter l’appel d’offre pour l’obtention de cette licence 4G.

C’est aussi le lieu pour le Directeur Général  et les employés d’Airtel Niger de présenter leurs excuses à leurs clients de tous les désagréments suite à l’installation de nouvelles antennes pour la connexion 4G.

Notons qu’Airtel Niger est la toute première entreprise de télécommunication à s’être implantée au Niger aux débuts des années 2000. Airtel s’est depuis posée en grand pourvoyeur d’emplois. Ainsi, c’est 223 employés directs à 96% nigériens et de plus de 45.000 employés indirects qui travaillent quotidiennement à donner la vision d’Airtel, avec aujourd’hui, une base clientèle de 4 millions d’abonnés, plus de  18000 villes et villages couverts répartis dans 264 communes sur les 266 que compte le Niger.

Morou Hassane Moussa, a conclu en ces termes: « les négociations se poursuivent avec les trois autres opérateurs et en temps opportun nous nous retrouverons à nouveau pour un autre point de presse comme celui-ci ».

Cette acquisition adjudicataire de la 4G vaut à Airtel la contrepartie  financière de  12 milliards francs CFA  sur une durée de 15 ans.

Chafaatou Saley

@NIGERINTER.COM

Niger Inter

GRATUIT
VOIR